Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2746 du 26/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Ressources halieutiques / Bilan et perspectives ; Kobenan Adjoumani présente ses projets pour 2013
Publié le samedi 26 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Bonne
© Abidjan.net par Nathan KONE
Bonne gouvernance: le séminaire gouvernemental a pris fin
Mercredi 6 juillet 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara a mis fin aux travaux du séminaire qui a regroupé tous les membres du gouvernement. Photo: Kobena Kouassi Adjoumani, Ministre des Ressources Animales et Halieutiques


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani qui recevait tout son personnel, le mercredi 23 janvier 2013, à l’auditorium de la CAISTAB a livré les grands axes de son programme d’activités 2013. C’était au cours de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux.

«Le secteur des Ressources animales et Halieutiques est porteur. Il y a matière à investir pour permettre à la Côte d’Ivoire d’être un pays émergent à l’horizon 2020». C’est la conviction du ministre des Ressources animales et Halieutiques. Mais pour y arriver, il va falloir aller au-delà de ce qui a été fait au cours de l’année 2012. Selon le bilan établi, l’année qui commence, sonne comme une continuité des actions entamées pour le bonheur de l’activité agropastorale. Outre l’adoption de la loi sur la transhumance, le ministre Kobenan Adjoumani, envisage un atelier sur le conflit agriculteur-éleveur et l’aménagement de deux sites de transit du bétail dans le Bafing pour un montant de 68 millions de FCFA, la réhabilitation de la halle de criée à 198 millions de FCFA. Selon lui, le bilan 2012 est positif. «Nos actions ont porté entre autres sur la gestion de la transhumance et des parcours. A ce titre, un avant-projet de loi et 4 projets de décrets sur la transhumance ont été remis au gouvernement», a-t-il commenté. Tout en rappelant que des actions visant à la cohésion sociale en agriculture et élevage, nomades comme sédentaires ont été menées. Au niveau infrastructurel, trois (3) débarcadères et un (1) marché à poissons ont été construits à Tiébissou. Quant à la mission internationale d’experts pour l’harmonisation du plan de gestion, elle a permis la création de 188 fermes agropastorales générant 427 emplois directs ainsi que la réhabilitation et l’équipement de l’abattoir de la SIVAC. Le renforcement de la capacité de production des ranches aura permis d’acquérir 800 géniteurs bovins N’dama, la production de 84 tonnes de maïs fourragers et 1600 tonnes de fourrages et la réalisation de 2400 m de haie vive de teck.

S.K

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment