Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3296 du 26/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Mugef-Ci / Zadi Gnagna, porte-parole de la plateforme des organisations syndicales : «Nous condamnons la gestion mafieuse des dirigeants actuels»
Publié le samedi 26 janvier 2013  |  Le Nouveau Réveil




 Vos outils




La gestion de la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire ne finit pas d’alimenter les débats au sein des représentations syndicales des fonctionnaires. Le mercredi dernier à Cocody, la plateforme des organisations syndicales pour la sauvegarde de la Mugfe-Ci a animé une conférence de presse pour dénoncer la gestion actuelle du comité provisoire et ses agissements «qualifiés de mafieux.» La plateforme, par la voix de Zadi Gnagna Théodore, a décrié entre autres «le licenciement abusif de nombreux fonctionnaires par de personnes proches des membres du comité provisoire de gestion et de la direction intérimaire. La vente programmée de l’hôpital des fonctionnaires, la vente du patrimoine foncier de la Mugf-ci de 44 ha acquis en 2004, patrimoine en passe de faire l’objet d’une opération immobilière, l’octroi de la gestion du système informatique des prestations du régime de base et de l’Ivoire santé à Mci, une société privée d’assurance concurrente dirigée par M. Delmott, membre du comité provisoire de gestion.» Pour la plateforme, «Par ces actes graves, les dirigeants actuels ont non seulement dévoyé leur mission, mais surtout utilisé l’Etat comme paravent pour assouvir des intérêts personnels. Condamne avec énergie cette gestion mafieuse, demande au ministre d’Etat, Dosso Moussa, de mettre fin à la mission du comité provisoire de gestion et de sa direction intérimaire avant qu’il ne soit trop tard. Et qu’un audit de leur gestion soit diligenté.» Et appelle l’ensemble des fonctionnaires à ne point «s’associer à cette mascarade d’élections qui seront organisées dans les différentes régions et dont le seul objectif est de parachever la mainmise des dirigeants actuels sur notre mutuelle», a martelé Zadi Gnagna Théodore.

JEAN PRISCA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment