Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Activités de consommateurs - Rencontre UFC avec le parti Lider
Publié le lundi 28 janvier 2013  |  Le Nouveau Consommateur Hebdo


Politique
© Le Nouveau Consommateur Hebdo par DR
Politique sociale : Rencontre UFC avec le parti Lider


 Vos outils




L’Union Nationale des Consommateurs (UFC) a reçu le vendredi 25 janvier dernier, une délégation de Lider. Les deux parties ont échangé sur la politique sociale en Côte-d’Ivoire, après la crise politique qui a secoué le pays.

C’est une délégation du parti Liberté et Démocratie pour la république(Lider), forte de 6 membres qui est allé rencontrer les responsables de l’Union Fédérale des Consommateurs à son siège sis à zone 4. Après les civilités, c’est la délégation du parti de l’ancien président de l’assemblée nationale Mamadou Koulibaly qui a présenté les idéaux de leur force politique. Auguste Yépié Directeur national des relations avec les partis politiques et les organisations de la société civile a expliqué que : Lider est un parti d’opposition au régime qui souhaite un meilleur traitement du problème du foncier, afin que la terre soit un capital qu’on puisse investir. Concernant la monnaie, le contrat du franc CFA doit être revu ; il faut poser le problème de façon sérieuse au niveau des instances juridiques internationales, avec l’appui de puissants lobbyings, afin d’obtenir des résultats. Pour Lider la jeunesse est aussi un capital pour le développement ; c’est pourquoi le porte-parole de la délégation a insisté sur le fait que la création d’emplois pour cette frange de la population est un impératif. Cette initiative viendra lutter contre le désœuvrement, et occuper sainement les jeunes, afin qu’ils capitalisent mieux leurs énergie dans le développement du pays. Auguste Yépié a en outre indiqué que son parti est pour le respect des règles démocratiques et de l’état de droit. C’est un gage de réussite du processus de réconciliation. Lider qui souhaite que contrairement au régime présidentiel, la Côte-d’Ivoire adopte un régime parlementaire. A sa suite, le président de l’UFC Jean Batiste Koffi a salué la vision commune de ce parti avec sa structure concernant le bien-être des populations. Il a notamment déploré les récentes hausses sauvages des prix de certains produits. Le monopole de certaines structures telles que la RTI et la SOTRA. Pour le président de l’UFC, la caution de 500 millions de francs et un milliard de francs exigé pour l’acquisition de fréquence radio et télévision privées ne s’expliquent pas. A travers les échanges, les représentants des consommateurs et les politiciens de Lider ont affiché une vision commune dans la lutte contre la pauvreté et pour le bien-être des populations.

Natacha Koné

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment