Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3297 du 28/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Santé

Le ministère de la Santé aux trousses des cliniques clandestines : Le centre Houphouët de Yopougon fermé vendredi dernier
Publié le lundi 28 janvier 2013  |  Le Nouveau Réveil




 Vos outils




Dans le cadre d’une opération de régulation des centres sanitaires, le ministère de la Santé et de la lutte contre le sida via la direction des établissements et professions sanitaires dirigée par le médecin commissaire T. Benjamin Nambala, a procédé, le vendredi 25 janvier 2013 autour de 13 heures, à la fermeture du centre médical Houphouët sis à Yopougon face au Chu avec saisine de matériel médical. Placé sous la gérance de Dr Gohi, par ailleurs directeur technique, le centre médical Houphouët opère dans l’illégalité totale selon les collaborateurs de Mme la ministre Raymonde Goudou Coffie, présents sur les lieux avec à leur tête le Pr Boua Yapo Félix, directeur général de la santé. En effet, il est reproché à ce centre qui ne dispose, pour l’instant, que d’un laboratoire d’analyses et de salle de consultation, d’être ouvert sans une autorisation préalable de l’autorité compétente, d’une part, et d’être situé à proximité du Chu de Yopougon, d’autre part. La seconde infraction, c’est qu’il pourrait favoriser un éventuel détournement de malades à destination du Chu, soutient Monsieur Kokola Ayé Jacot, sous directeur des établissements sanitaires privés et coordonnateur de l’unité spéciale de surveillance et de contrôle sanitaire. Fort de cela, le centre médical Houphouët été fermé au grand public sous haute surveillance policière.
Dieusmonde TADE

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment