Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1000 du 28/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Afrique

Electricité : La Côte d’Ivoire sert, désormais, le Togo et le Benin
Publié le lundi 28 janvier 2013  |  Le Mandat




 Vos outils




Le secteur de l’énergie électrique se porte bien en Côte d’Ivoire. En plus de ces partenaires habituels, le pays livre depuis le 25 janvier dernier au Togo et au Benin. La signature de ce protocole d’accord entre les deux parties pour la fourniture d’énergie électrique à la Compagnie Electrique du Benin (CEB), société en charge de la production et du transport pour le compte du Togo et du Bénin, s’est déroulée vendredi dernier au Cabinet du ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, à l’Immeuble Sciam. La partie ivoirienne était composée de la Direction Générale de l’Energie (DGE), la Société des Energies de Côte d’Ivoire (CI-Energies) et la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) et l’autre partie, de la CEB et de la Société Ghanéenne en charge du transport d’énergie électrique (GRIDCo). Ce partenariat fait suite à une réunion qui s’est tenue du 23 au 25 janvier entre les différentes parties et à la demande des présidents Yayi Boni du Bénin et de Faure Gnassingbé du Togo, sur instructions du Président Alassane Ouattara. Cette signature qui s’est déroulée en présence du ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara porte sur la fourniture de 138GWh à la CEB, avec une moyenne de 17MW par an. Le ministre a ajouté qu’il s’agit de fournir 10MW en période de pointe, 15 MW pendant les jours ouvrables et 20MW le week-end. Par ailleurs, il a tenu à rassurer les Ivoiriens que cette fourniture de l’électricité dans ces pays n’aura aucun incident sur celle distribuée aux ivoiriens. «Cela n’interviendra en rien sur la qualité de la fourniture d’électricité sur le territoire ivoirien. Il n’y aura non plus pas de délestage », a-t-il dit. Par ailleurs, Adama Toungara a signalé que les apports hydrauliques et la quantité d’énergie électrique en Côte d’Ivoire pourront connaitre une augmentation, en avril prochain, avec l’extension de 100 MW de la centrale de location AGGREKO, destinée à l’export.
BS

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment