Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Secteur agricole, emploi des jeunes et consultations sur le genre: Madani M. Tall dans les régions du Poro, du Hambol, du Gbéké et du sud Comoé
Publié le lundi 28 janvier 2013  |  Banque Mondiale


Agriculture,
© Banque Mondiale par DR
Agriculture, emploi jeunes et genre: Madani M. Tall dans les régions du Poro, du Hambol, du Gbéké et du sud Comoé
Le Directeur des Operations de la Banque mondiale pour la Cote d’Ivoire, Togo, Burkina Faso et Benin vient de boucler une visite de terrain qui l’a conduit du 23 au 25 janvier 2013 dans les régions du Poro, du Hambol, du Gbéké


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Directeur des Operations de la Banque mondiale pour la Cote d’Ivoire, Togo, Burkina Faso et Benin vient de boucler une visite de terrain qui l’a conduit du 23 au 25 janvier 2013 dans les régions du Poro, du Hambol, du Gbéké. Madani M Tall a centre ses rencontres essentiellement sur les thèmes du secteur agricole, de l’emploi des jeunes et la question des femmes dans le processus du développement. La visite a commencé en milieu de semaine passée, précisément le 23 janvier lorsque Madani M Tall, accompagné de quelques collaborateurs et du Bouaké Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), Gerald Collange, ont atterri sur le tarmac de l’aéroport de Korhogo.

Le cortège s’est ensuite ébranlé en direction de la préfecture de la ville, avant une visite d’environ 2 heures avec les agriculteurs de Bafime, petite localité située à 5 km de Korhogo. La filière cotonnière a bien évidement pris le dessus dans les discussions, notamment les aspects lies a la commercialisation. « Il faut absolument tout faire pour que les producteurs du Cotton dans ces localités puissent vivre décemment du fruit de leur labeur. Il y a très longtemps que ces populations s’adonnent à cette culture. Il est inconcevable que les retombées ne soient pas visibles dans leur quotidien, en termes d’accès aux services de bases élémentaires et une bonne éducation pour leurs enfants » a fait savoir Monsieur Tall. La discussion avec les acteurs de l’Intercotton bouaké quelques heures plus tard a abordé de manière ouverte la question de la désorganisation de la filière et les moyens d’accélérer les réformes institutionnelles. Ce d’autant que le contexte s’y prête, avec une hausse du cours du Cotton dont la production est passée de 300 000 à environ 120 000 tonnes sur les 5 dernières années.

L’autre temps fort de cette visite s’est produit à Bouaké où le Directeur des Operations de la Banque mondiale a visité une parcelle de maïs et de manioc dans le cadre du projet WAAPP au Centre National de Recherche Agricole (CNRA) de Languibonou. Une visite qui a permis de mesurer l’importance de la génération et de dissémination de semences améliorées, un vecteur essentiel pour la sécurité alimentaire.

Les questions d’ordre social et économiques n’ont pas été en reste car Madani M Tall a rencontré un groupe de jeunes et d’ex-combattants pour une franche discussion sur la question de l’emploi, en présence du Maire de la ville. Vendredi 25 Janvier, le Directeur des Operations de la Banque mondiale a fait le bonheur de quelques dizaines de lauréats du programme « Entreprenariat et création d’emploi pour les jeunes » financé par la Banque mondiale, avec le concours Technoserve et IFC. Le clou de la visite fut le lancement du volet régional des consultations de la Banque mondiale sur le genre, à partir de la ville de Bouaké. La visite de terrain continue le 30 janvier dans au Sud Comoe.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment