Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Campagne d’évangélisation : De grands miracles à Yopougon
Publié le lundi 28 janvier 2013  |  LG Infos




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les évangélistes internationaux Reinhard Bonnké et Daniel Kolenda ont organisé du 24 au 27 janvier 2013, une grande campagne d’évangélisation à Yopougon, précisément à l’espace œuvre et mission. Cette campagne a tenu son pari. Car, des miracles se sont produits. Des dizaines de personnes handicapées, qui pendant des années sont restées assises dans des fauteuils roulants ont retrouvé l’usage de leurs membres. Des malvoyants ont recouvré la vue et les malentendants l’ouïe raffinée. De grands malades (insuffisants rénaux, tumeurs, douleurs lombaires, envoutements, etc), ont témoigné avoir recouvré la guérison totale, après la prière de délivrance de l’homme de Dieu. Que d’émotion, de cris de joie et de stupéfaction. «Kolenda est vraiment l’envoyé de Dieu pour nous sauver et délivrer notre nation. Dieu aime encore ce pays. Il ne faut pas désespérer. Restons dans la foi, et de grandes choses vont se faire pour le bonheur des Ivoiriens. Dieu n’a pas changé. Il est au dessus de toute puissance», a indiqué Kanga Louise, cadre dans une entreprise de la place et chrétienne catholique, venue prendre part à cette croisade. Daniel Kolenda a centré son homélie sur la foi en Dieu uniquement, car le secret de l’épanouissement de l’être humain est Dieu. «Ayez la foi. Croyez en Dieu, et il fera de grandes choses dans vos vies. C’est lui le seul appui. C’est lui qui fait fuir le démon. C’est lui qui va chasser le démon de la Côte d’Ivoire», a prêché Daniel Kolenda. Mais avant toute chose, il a invité les chrétiens à abandonner le péché. Car le péché conduit à la mort. «Le péché vous tire vers le bas, et le bas c’est la poussière. C’est la terre. C’est la mort», n’a t-il de cesse proclamé.

Fatime Souamée

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment