Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2748 du 29/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Economie / Renaissance de l’économie nationale : Kaba Nialé prend le dossier des fournisseurs en main
Publié le mardi 29 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Coopération
© Abidjan.net par Moussa sogodogo
Coopération Cote d`Ivoire-FMI: Conférence de presse de la Directrice du Fonds Monétaire International Christine Lagarde
Mardi 08 Janvier 2013. Abidjan, Hôtel Ivoire. La Directrice du Fonds Monétaire International (FMI) Christine Lagarde à tenu un point de presse à la fin de son séjour de deux jours en terre Ivoirienne. Conférence dite en présence de la ministre déléguée auprès du premier ministre en charge de l`économie et des finances Mme Nialé Kaba.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Lors de sa visite à la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique, Mme Kaba Nialé, ministre auprès du Premier ministre chargée de l’Economie et des Finances, avait promis de faire du paiement de la dette intérieure une priorité afin de tirer la croissance. Le gouvernement y travaille déjà.

La ministre en charge de l’Economie et des Finances s’est vraiment appropiée le dossier de la dette des fournisseurs de l‘Etat. Elle est déjà à l’œuvre. Sur les 16,4 milliards de FCFA promis dans le cadre du dispositif institutionnel du contrat de désendettement et de développement (C2D), 6,7 milliards de FCFA ont été décaissés et mis à la disposition des fournisseurs. Pour la ministre de l’Economie et des Finances, cette action s’inscrit dans la mise en œuvre de la politique du Président de la République visant à mettre un point d’honneur sur les projets d’investissements. C’est pourquoi, un accent particulier sera mis sur le respect de l’engagement des 90 jours du paiement de la dette des fournisseurs. Déjà, dans la dynamique du paiement de la dette intérieure, près de 800 millions de FCFA ont été versés à l’INPHB; dans le secteur de la santé, sur 45,8 milliards de FCFA couvrant la période 2012-2015, il a été payé en 2012, 2 milliards de FCFA à la pharmacie de la santé publique (PSP). S’agissant des CHU de Bouaké, Cocody, Treichville et Yopougon, le paiement total s’élève à 1.3 milliard Les autres Établissements nationaux publics (EPN) de la santé ont été financés à plus de 621 millions de FCFA. L’assainissement de l’environnement a été aussi pris en compte. Ainsi, à Abidjan et à l’intérieur du pays, 1.9 milliard de FCFA ont été dégagés. A travers ce geste important à l’égard des partenaires de l’Etat, le ministre Kaba Nialé entend passer à la vitesse supérieure, c’est-à-dire permettre à la Côte d’Ivoire d’atteindre l’objectif de croissance qu’elle s’est assigné (9% en 2013 plus 10% en 2014). «Il faut régler les problèmes des entreprises avec lesquelles nous sommes en contrat. Nous devons faire en sorte que ces opérateurs économiques répondent aux attentes du gouvernement. Et cela passe par le règlement de la dette intérieure. Mais cela doit se faire avec efficacité et dans la transparence», avait-t-elle relevé, lors de sa visite à la Direction générale du Tésor. Dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), le Gouvernement ivoirien a reçu une aide budgétaire d’un montant de 16 398 925 000 FCFA pour l’apurement des arriérés des fournisseurs de l’Etat. Dans sa volonté d’injecter de la liquidité dans l’économie ivoirienne et de soutenir les PME, le Gouvernement ivoirien a débloqué un montant additionnel de 19.951.327. 545 FCFA pour ce mois de janvier 2013, en réduction des restes à payer au titres des dépenses à la fin 2012. Le montant total de 35 686 281 827 FCFA sera affecté selon une répartition conséquente. Le montant consacré à l’apurement de la dette vis-à-vis des fournisseurs au niveau central s’élève à 13 811 487 844 FCFA : (provenant entièrement du concours direct de l’Etat). L’apurement de la dette fournisseurs au niveau de l’administration en déconcentrée pour un montant de 4 888 930 044 FCFA , 3 898 925 000 FCFA au titre de l’appui budgétaire C2D et 990 005 044 FCFA de concours direct de l’Etat. Le règlement de la dette fournisseurs dans les Établissements Publics Nationaux (EPN) de la Santé à hauteur de 2 000 000 000 F CFA (provenant entièrement de l’appui budgétaire C2D). Le règlement au profit de la Pharmacie de la Santé Publique (PSP) pour un montant de 2 000 000 000 F CFA (provenant entièrement de l’appui budgétaire C2D). Celui en faveur des fournisseurs de l’Agence Nationale de la Salubrité Urbaine (ANASUR) à hauteur de 3 560 335 784 F CFA : 2 000 000 000 FCFA au titre de l’appui budgétaire C2D et 1 560 335 784 FCFA de concours direct de l’Etat. Les fournisseurs de l’Institut Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB) bénéficieront d’un montant de 836 029 282 F CFA (provenant entièrement de l’appui budgétaire C2D ; 663 970 718 FCFA seront payés ultérieurement). Tandis que le paiement au titre de la dette « Ecole » est estimé à 8 589 498 883 F CFA : 5 000 000 000 FCFA au titre de l’appui budgétaire C2D et 3 589 498 883 F CFA de concours direct de l’Etat.
(Source : MEF)
Honoré Kouassi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment