Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3955 du 29/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Région

Bonon / Législatives partielles / YACOUBA Koné (candidat du RDR) : “Nous avons obligation de gagner ces élections”
Publié le mardi 29 janvier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La campagne pour les élections législatives partielles du 3 février 2013 est ouverte depuis le samedi 26 janvier 2013 dans les six circonscriptions concernées. Après les votes des 11 décembre 2011 et 26 février 2012, c’est pour la troisième fois que les électeurs la circonscription 135 de Bonon, Zaguiéta communes et sous-préfectures, iront aux urnes pour les mêmes élections. Si le vote de décembre 2011 a connu des perturbations qui ont causé l’annulation du vote, celui du 26 février 2012 a été très meurtrier. Cinq militants du Rassemblement des Républicains (RDR), ont été tués le jour du vote. Avant les grands battages de la campagne, ce parti se souvient d’eux. Il a consacré les deux premiers jours de la campagne aux prières. Ainsi, le dimanche 27 janvier 2013, tous les responsables, les militants et des guides religieux ont fait une grande procession dans toute la ville jusqu’au cimetière municipal. Ils sont allés prier et faire des bénédictions sur les tombes de leurs cinq martyrs. Cette cérémonie, pleine d’émotion, a rassemblé plus de 200 militantes et militants en pleurs sur les tombes alignées de Sylla Bazoumana, Coulibaly Mamadou, Diarrassouba Moussa, Sylla Mamadou et Koné Siriki. C’est l’imam Salif Sangaré qui a dirigé ce rituel religieux. La gorge nouée, le candidat Yacouba Koné, a rendu un vibrant hommage aux cinq martyrs tués sur le champ d’honneur les armes à la main. « Leurs âmes qui circulent nous obligent gagner pour les honorer. Nous avons obligation de gagner ce combat pour lequel ils sont morts. J’engage chacun à véhiculer ce message. Cette fois-ci, j’ai expressément demandé à Koenders, le représentant du secrétaire général de l’Onu, de veiller au plan de sécurité sur nos populations et de trouver les auteurs des tueries de février 2012. Il m’a rassuré », a-t-il expliqué. A sa suite Konan Béhobro Mathurin, Directeur de campagne (DC) du RDR a pris la parole pour saluer l’âme de chaque martyr avant de lancer un appel aux militants : « La douleur est encore vivace dans nos c?urs toujours meurtris. J’ai demandé aux militants de ne pas répondre à cette sauvagerie humaine et que Dieu livrera les auteurs. Hier, vous étiez seuls, mais aujourd’hui, nous sommes désormais avec vous. Nous partageons vos douleurs et vos joies. Après ces douleurs atroces, faisons en sorte qu’au soir du 3 février prochain, nous vivons la joie. Mobilisez-vous pour atteindre cet objectif qui consiste à venger nos morts dans les urnes ». Après le cimetière, le staff de campagne et les militants en voitures, cars et motos ont fait leurs civilités aux parents des cinq victimes. El Hadj Baba Sylla, le grand Imam de Bonon, les chefs de communautés et de familles ont reçu la visite du candidat et son équipe où ils sont allés chercher des bénédictions. Pour le DC, l’équipe de campagne se rendra le lundi 28 janvier dans les campements de Gbangba-Kouamékro, Blaisekro et N’Dri-Yaokro. « Le candidat y déroulera son programme d’espoir pour ces nombreuses populations qui luttent pour leur existence dans cette zone, à la lisière de la Marahoué, où il n’y a ni eau, ni écoles, ni routes etc. ». Le RDR disputera les 21 mille électeurs de la circonscription avec une liste indépendante conduite par Kouadio Kouassi Denis.
D. KONATE

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment