Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3955 du 29/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Paiement des baux des Policiers : Les propriétaires réclament 23 milliards de FCfa
Publié le mardi 29 janvier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




Les propriétaires de maisons baillées à la Police nationale ne sont pas du content. Ils disent être à bout de souffle et n’arrivent plus à faire face à leurs charges les plus élémentaires. Réunis au sein de l’Union nationale des propriétaires de maisons Baillées de Côte d’Ivoire (UNAPROMAB), ils ont organisé une assemblée générale dimanche dernier, au siège de cette Union, à Adjamé. A cette rencontre, ils ont interpellé l’Etat sur les arriérés de baux impayés. Selon le Secrétaire général de l’Unapromab, Kanté Souleymane, l’Etat doit 26 mois de loyers impayés aux propriétaires de maisons, pour un montant total de 23 milliards de FCFA. «A l’entame de l’audit diligenté en février 2012 sur les maisons baillées, le ministère d’Etat, ministre de l’Intérieur nous avait promis que les loyers de l’année 2012 allaient être entièrement payés. Et que chaque propriétaire devait déposer des documents pour le bon déroulement de cet audit. Effectivement, le ministère s’est exécuté et il reste seulement trois mois à payer au titre de l’année 2012 (Octobre, Novembre et décembre 2012) », a expliqué M. Kanté. Précisant cependant qu’aucun loyer de l’année 2011 n’a été payé. A cela s’ajoute les mois de décembre 2010, décembre 2005, décembre 2006, novembre 2007 et décembre 2008. « Ce sont tous ces arriérés qui font 23 milliards FCFA », a expliqué Kanté Souleymane. Ils disent par ailleurs être victimes d’une injustice. « Les propriétaires de baux de gendarmes, Douaniers, Eaux Forêts, n’ont pas de problème. Ils perçoivent régulièrement leurs loyers », a relvélé le Secrétaire général de l’Unapromab. Les propriétaires de maisons baillées de Policiers projettent donc d’organiser un sit-in en février prochain, devant la Cathédrale Saint Paul du Plateau si l’Etat ne paye pas leurs arriérés de loyers. L’Unapromab réclame également la publication des résultats de l’audit sur les maisons baillées de Policiers en Côte d’Ivoire. A ce jour, 13000 policiers vivent dans 7000 maisons baillées en Côte d’Ivoire. AC

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment