Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3955 du 29/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Korhogo : Le Préfet ne veut plus d’enfants talibés dans les rues
Publié le mardi 29 janvier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




A compter du 28 février prochain, le préfet de Korhogo ne veut plus voir d’enfants mendier dans les rues de la cité du Poro. Le gouverneur Daouda Ouattara a lancé cet ultimatum aux maitres des écoles coraniques qu’il a réunis à son cabinet, lundi dernier. Au cours de cette réunion qui s’est déroulée en présence du secrétaire général de la mairie de Korhogo et du commissaire de police, le préfet a touché du doigt les désagréments causés par cette forme d’éducation qui sacrifie l’avenir de ces enfants et les prépare à devenir plus tard des bandits. Conduits par Adama Tall, secrétaire général de leur organisation, les maitres coraniques n’ont pas voulu endosser toute la responsabilité de la présence des enfants talibés dans les rues. Selon eux, la plupart des enfants munis de boites et qui abordent les passants à chaque coin de rue pour mendier, ne viennent pas de leurs écoles. Mieux, ils disent encadrer des enfants majoritairement issus des familles qui vivent sur place à Korhogo et qui passent le plus clair de leur temps dans les salles de classe. Ces paroles n’ont entamé en rien la détermination du préfet à mettre fin à ce phénomène d’enfants mendiants. « C’est vous qu’ils nourrissent en mendiant », a-t-il lancé aux maitres. Le préfet entend donc organiser d’autres réunions pour circonscrire et endiguer ce mal qui n’honore pas la ville de Korhogo.
Mack Dakota, correspondant régional

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment