Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Afrique

Mali : les donateurs se réunissent à Addis-Abeba
Publié le mardi 29 janvier 2013  |  Le Point.fr


Financement
© Présidence par Seibou T
Financement de l’opération militaire au Mali : les donateurs en conférence à Addis Abeba
Mardi 29 janvier 2013. Addis-Abeba (Ethiopie). Les dirigeants internationaux et africains se réunissent pour une conférence destinée à financer le déploiement de la force africaine au Mali



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Dirigeants internationaux et africains se réunissent mardi à Addis-Abeba, au lendemain d`un sommet de l`Union africaine (UA), pour une conférence des donateurs destinée à financer le déploiement de la force africaine au Mali et la restructuration de l`armée malienne. L`ONU, l`UE, la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Japon notamment seront représentés à des niveaux divers.

Plusieurs chefs d`État africains, qui participaient dimanche et lundi au sommet de l`UA dans la capitale éthiopienne, devaient aussi prendre part à la conférence. La France qui a déployé d`urgence depuis mi-janvier 2 500 soldats au côté de l`armée malienne pour l`aider à repousser une offensive des groupes islamistes en direction de Bamako, sera représentée par son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Solidarité

Lundi, l`UA a estimé à 460 millions de dollars le budget du déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma). L`organisation pan-africaine prévoit d`y contribuer à hauteur de 10 %, finançant pour la première fois une opération de maintien de la paix. Le Japon va fournir au moins 120 millions de dollars, en aide humanitaire, en aide au développement au Mali, mais également en entraînement militaire, a indiqué un diplomate japonais à l`AFP. "Nous n`allons pas permettre au terrorisme de prospérer dans la région du Sahel, ce serait très dangereux pour la communauté internationale", a ajouté ce diplomate, s`exprimant sous couvert d`anonymat.

L`Union européenne a de son côté promis 50 millions d`euros. "Il y a de bonnes chances que la totalité des coûts soient couverts, et certains coûts seront pris en charge par les pays africains eux-mêmes", a déclaré lundi à l`AFP le commissaire européen au Développement Andris Pieblags, qui représente l`UE pour cette conférence. La Grande-Bretagne a quant à elle indiqué envisager d`entraîner la Mission et de fournir une aide logistique sans plus de précision.

Les besoins financiers pour la restructuration des forces maliennes n`ont, eux, pas été rendus publics. Des diplomates estimaient ces derniers jours à 700 millions de dollars le besoin total en financement de la Misma et de l`armée malienne. Samedi, les chefs des états-majors ouest-africains, dont les contingents doivent former le gros de la Misma, ont décidé de faire passer leurs effectifs promis au Mali de 4 000 à 5 700 hommes. Le Tchad a séparément promis plus de 2 000 soldats.
... suite de l'article sur Autre presse

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment