Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Sport

CAN-2013 - Les Zambiens, tenants, éliminés, Nigeria et Burkina qualifiés
Publié le mardi 29 janvier 2013  |  AFP


Football/CAN
© AFP par DR
Football/CAN 2013: Les Etalons du Burkina se qualifient en quart de finale en tenant en échec les Chippolopolos de la Zambie (0-0)
Mardi 29 janvier 2013, groupe C Nelspruit. Les Etalons du Burkina tiennent en échec les Chippolopolos de la Zambie pour le compte de la troisième journée des matchs de poules de la CAN 2013.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

JOHANNESBURG, 29 jan 2013 (AFP) - La Zambie, tenante du titre de la CAN-2013, a quitté sans gloire le tournoi après un troisième nul contre le Burkina Faso (0-0), qui termine en tête du groupe C et accompagnera en quarts de finale le Nigeria, vainqueur in extremis de l'Ethiopie (2-0), mardi.

Le champion d'Afrique aura payé cher son parcours calamiteux, un an après avoir frappé un grand coup sur la scène continentale. C'est une énorme désillusion pour les "Chipolopolos" et leur charismatique entraîneur français Hervé Renard, incapable de recréer la magie de 2012.

Les Zambiens auront été victimes de leur manque d'efficacité: ils n'ont inscrit au total que deux buts en trois rencontres.

Ce nul fait les affaires du Burkina qui, en s'emparant de la 1re place, évite d'affronter la Côte d'Ivoire en quart de finale, dimanche. Les "Etalons", qui accèdent au Top 8 pour la première fois depuis 1998, affronteront le 2e du groupe D, le Togo ou la Tunisie, opposés mercredi.

Mauvaise nouvelle toutefois pour les Burkinabè, qui ont enregistré très tôt dans la partie (10e) la sortie sur blessure d'Alain Traoré, le meilleur buteur de cette CAN (3 buts).

Ce sont les Nigérians qui auront la lourde tâche de défier les "Eléphants" de Yaya Touré et de Didier Drogba. Les "Super Eagles" ont arraché de haute lutte leur billet avec deux penalties transformés en toute fin de partie par Moses.

Absents en 2012, ils ont jusqu'ici produit un jeu d'une grande tristesse, qui ne leur présage rien de bon contre le grand favori ivoirien, dimanche.

kn/gv

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment