Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3957 du 31/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Santé

Lutte contre le Sida Pédiatrique : La Fondation Ariel Glaser et le gouvernement s’unissent
Publié le jeudi 31 janvier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




L’infection à VIH pédiatrique fait des ravages en Côte d’Ivoire. Pour garantir les naissances sans Sida, la Fondation Ariel Glaser a procédé le 21 janvier dernier à la signature d’un Protocole d’accord avec le Ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida. Ce protocole est orienté vers la mise en place et le suivi d’intervention permettant d’améliorer la qualité des programmes de prévention et de prise en charge du Vih pédiatrique. Le président du Conseil exécutif de la Fondation Ariel Glaser, Djibo Nicolas a indiqué qu’à travers cet accord, les missions de la Fondation consisteront au renforcement du système sanitaire ivoirien, par la mise à disposition des intrants et équipement nécessaires, au développement et au renforcement des capacités des prestataires de services. «En signant ce protocole, nous voulons réaffirmer notre volonté de soutenir le Gouvernement de Côte d’Ivoire pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixé, parmi lesquels, l’élimination du Sida pédiatrique d’ici à l’horizon 2015», a expliqué M. Djibo. Avant d’ajouter que sa structure reste à la disposition du ministre de la santé pour travailler sans relâche afin que les enfants ‘’naissent, marchent et grandissent sans Sida’’. La Ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, Dr. Raymonde Goudou Coffie s’est réjouie de la signature de ce protocole d’accord. «Tout le gouvernement s’est engagé dans le lutte contre le Sida. C’est un challenge pour le Président de la République. Nous devons réussir l’objectif zéro nouvelle infection à VIH ; zéro discrimination et zéro décès lié au Sida. Mais si le secteur privé ne s’engage pas comme le fait Ariel Glaser, ce sera difficile pour nous », a-t-elle averti. Anzoumana Cissé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment