Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3958 du 1/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment


Politique

Revendication salariale / Le ministre Gnamien Konan, aux syndicats : “Le temps de la récolte n’est pas encore arrivé”
Publié le vendredi 1 fevrier 2013  |  Le Patriote


Cérémonie
© Abidjan.net par Franck Danon
Cérémonie de présentation de voeux au ministère de la fonction publique.
La traditionnelle cérémonie de présentation de voeux du ministère de la fonction publique s`est déroulée le jeudi 31 janvier 2013 à l`ENA.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le ministre de la Fonction publique et de la reforme administrative, Gnamien Konan, ne cesse de le répéter à qui veut l’entendre. Le gouvernement ne peut consentir à une augmentation salariale car la Côte d’Ivoire, en consacrant plus de 50% de son budget aux paiements des salaires, dépasse largement la recommandation de l’UEMOA qui est de 35%. Hier encore, à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux de son personnel, à l’Ecole Normale de l’Administration (ENA), il est revenu sur la question. « Aux syndicats et à l’ensemble des fonctionnaires, je voudrais leur dire qu’il n’est pas nécessaire de demander à l’Etat ce qu’il ne peut pas faire. Nous avons largement dépassé la recommandation de l’UEMOA en ce qui concerne les ressources propres allouées aux salaires. C’est pourquoi depuis un moment, nous avons arrêté l’organisation des concours », a-t-il indiqué.

Et le ministre Gnamien Konan de poursuivre : «Le chef de l’Etat dans son message de nouvel an a évoqué la possibilité d’une revalorisation salariale. Nous aurons une nouvelle grille plus équilibrée. Je demande donc aux fonctionnaires un peu de patience. Le temps de la récolte n’est pas encore arrivé ». Le ministre de la Fonction publique a par ailleurs déploré le fort taux (75%) de suivi de la dernière grève des agents de la fonction publique alors qu’ailleurs le taux était très faible. « J’ai l’impression de prêcher dans le désert », s’est-t-il offusqué. Autre volet abordé, les priorités de son département en 2013. La reforme de l’administration, a-t-il indiqué, sera la priorité. La reforme de la fonction publique selon le ministre Gnamien Konan, sera achevée fin avril 2013.

Dao Maïmouna

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires