Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1005 du 2/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Média / Liberté de la presse et affaire Sy Savané : Affoussiata Bamba se prononce
Publié le samedi 2 fevrier 2013  |  Le Mandat


Activités
© Ministères par DR
Activités du ministère de la Communication: Mme Affoussiata Bamba-Lamine visite le Fonds de Soutien et de développement de la Presse (Fsdp)
Vendredi 14 décembre 2012. Abidjan. Siège du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP), Postel 2001, 11ème étage. Dans le cadre des visites qu’elle effectue dans les différentes structures sous sa tutelle, le Ministre de la Communication, porte-parole adjoint du gouvernement Mme Affoussiata Bamba-Lamine (photo) a reçu un accueil chaleureux de la part des premiers responsables du FSDP et de l’ensemble de son personnel


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Affoussiata Bamba, la Ministre de la Communication était face à presse, hier, à la salle de réunion dudit ministère au Plateau. Son propos a tourné autour de trois points essentiels. A savoir le rang actuel de la Côte d’Ivoire dans le classement de la Liberté de la presse, la détention de Ousmane Sy Savané, Directeur du général du Groupe Cyclone, société éditrice de « Prestige Mag », les quotidiens « Le Temps et LG Info » et en fin, la question relative à l’exhumation des corps des victimes de la Crise post-électorale. Pour ce qui est du premier point, la ministre a fait savoir qu’elle est heureuse de constater la Côte d’Ivoire a fait des progrès énormes en matière de liberté de la presse. « Selon le dernier rapport de Report Sans Frontière (RSF) la Côte d’Ivoire a gagné 63 places pour se classer au 96ème rang mondial, rang qu’elle occupait il y a 10 ans », s’est-elle réjouie en ajoutant que ce bond qualitatif est à mettre à l’actif du chef de l’Etat dont l’objectif est de faire la presse un acteur clé dans le processus de réconciliation. Pour ce qui est du DG du groupe Cyclone, même s’il est protégé par la loi sur la presse : « Sy Savané a été mis aux arrêts pour des faits extrêmement graves qui ne sont nullement pas en relation avec des délits de presse … mais par son implication dans un réseau dont l’objectif était de porter atteinte à la sûreté de l’Etat», a-t-elle regretté. Néanmoins, elle dit avoir pris attache avec le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, le Garde des sceaux, Ministère de la Justice des Droits de l’Homme et des Libertés publiques pour voir l’évolution du dossier. Avant de se prononcer finalement sur l’exhumation des corps de la crise post-électorale.
A.F



Liberté de la presse: Le ministre de la communication Affoussiata Bamaba a animé un point de presse
Publié le: 1/2/2013  |  RTI

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires