Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L’intelligent d`Abidjan N° 2752 du 2/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Côte d’Ivoire – Nigeria, ce dimanche après-midi : Gagnez pour gagner !
Publié le samedi 2 fevrier 2013  |  L’intelligent d`Abidjan


CAN
© AFP par DR
CAN 2013/Groupe D : Les Elephants battent les Eperviers du Togo
Mardi 22 janvier 2013. Rustenburg. La Côte d`Ivoire réussi son entrée dans cette CAN en venant difficilement à bout du Togo (2-1).


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Côte d’Ivoire sera face au Nigeria, le dimanche 3 fevrier 2013, au stade Bafokeng de Rustenburg, en quart de finale de la Can 2013. Un quitte ou double pour les poulins de Sabri Lamouchi qui ne jurent que par le trophée.

Qui de la Côte d’Ivoire et du Nigeria accédera en demi-finale de la Can 2013 ? Réponse demain dimanche 3 février au soir des quarts de finale opposant les deux équipes à Rustenburg. Un derby ouest-africain qui déchaîne des passions chez les supporters des deux pays. Chez les Éléphants pas question de rentrer au bercail à l’étape des quarts de finale. Didier Drogba, Yaya Touré et tous leurs camarades, ont fait savoir qu’ils ont six finales à jouer en référence aux six matches qui conduisent au sacre continental. Ils en ont disputé trois en phase de poule (deux victoires, un nul) et espèrent passer le cap Nigeria ce dimanche. Mais, c’est un match à élimination directe . Et dans le camp ivoirien, l’heure est à la concentration. C’est ce qui ressort du point de presse animé par le sélectionneur Sabri Lamouchi et de deux de ses joueurs (Ya Konan Didier et Max Gradel), hier vendredi à Rustenburg.”On n’a pas droit à l’erreur. C’est une nouvelle compétition qui commence. On doit gagner pour continuer l’aventure”, dira le sélectionneur des Éléphants. Parlant du Nigeria, il reconnait certes que l’équipe n’a pas d'expérience, mais elle a de bons joueurs susceptibles de poser quelques problèmes à sa formation. C’est pourquoi, ‘‘il faut être prudent et il est hors de question de sous-estimer le Nigeria”. Pour cela, Sabri Lamouchi compte aligner “la meilleure équipe possible” pour obtenir la qualification. Et qu’aucun joueur du groupe n’a de bobos à la veille de cette rencontre. Pour Ya Konan Didier, le slogan des Eléphants, c’est “tout donner sur le terrain pour remporter la coupe”. Quant à Max Gradel il s’est voulu clair en ces termes: “Le Nigeria a une équipe complète.Il va falloir se méfier. Mais on n’a pas peur du Nigeria, on respecte l’équipe tout simplement. On n’est pas là pour être favori, mais pour gagner les matches”. Des sorties qui viennent s’ajouter aux déclarations de Yaya Touré, Didier Drogba, Yeboah Daniel et autres après le match nul contre l’Algérie, mercredi dernier. “On a trois finales à jouer et le match contre Nigeria en fait partie”, ont-ils dit en substance. La victoire ou la porte, pourrait-on résumer aussi. Car les Nigérians sont déterminés à barrer la route à l’ogre ivoirien cette année, comme ce fut le cas en 1994 en Tunisie.

Le Nigeria veut la même chose que la Côte d’Ivoire

L’objectif des autorités nigerianes est clair: la Can 2013. Stephan Keshi et ses joueurs en sont aussi conscients. Tout autre résultat, serait un échec De ce fait, Mikel Obi et Victor Moses, atouts majeurs de cette équipe et leurs coéquipiers, comptent tout donner pour faire tomber la Côte d’Ivoire. A ce propos, Stephen Keshi, le sélectionneur a été catégorique lors de sa conférence de presse à Rustenburg: ”Le Nigeria qui est aussi venu pour gagner. La victoire finale passe par les quarts de finale contre la Côte d’Ivoire”. Mais selon lui, si “ça se passe mal” il n’aura pas “honte d’avoir perdu contre la Côte d’Ivoire”. Quant à Joseph Yobo, il ne jure que par le trophée au soir du 10 février “Nous allons affronter une grande équipe de la Côte d’Ivoire. Mais le Nigeria a les arguments pour gagner la coupe”, prévient il. Ce qui est sûr, l’une des équipes fera ses adieux à la Can 2013, le dimanche 3 février 2013. Mais pas la Côte d’Ivoire. Elle doit gagner pour gagner, puis remporter le trophée.

Annoncia Séhoué, envoyé spécial

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires