Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d`Abidjan N° 2752 du 2/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Un autre syndicat se désolidarise
Publié le samedi 2 fevrier 2013  |  L’intelligent d`Abidjan




 Vos outils




L’Intersyndical du secteur Education-Formation a décidé de rentrer en grève ce lundi 4 février, mais des sons discordants se font entendre dans le milieu syndical. «Nous n’accepterons pas qu’un groupe d’enseignants prennent l’Ecole en otage», a averti Koné Djama, porte-parole du Groupe de réflexion et d’actions concrètes pour les acquis de profil de carrière (Grac), membre de l’Intersyndical du secteur Education –Formation. Tout porte à croire que la grève que projette l’Intersyndical, le lundi 04 février 2013 n’aura pas d’impact souhaité après que la Coordination des enseignants du second degré de Côte d’Ivoire (CES-CI), un autre membre dudit Intersyndical, se soit désolidarisée du préavis de grève. Mieux, c’est au tour du Groupe de réflexion et d’actions concrètes pour les acquis de profil de carrière (Grac), également membre de l’Intersyndical de s’opposer au radicalisme. L’information a été donnée au cours d’un point de presse organisé au Lycée Technique d’Abidjan, le vendredi 01 février 2013. Selon le porte-parole du Groupe de Réflexion et d’actions concrètes pour les acquis de profil de carrière (Grac), Koné Djama, les actions entreprises par le Gouvernement suite aux négociations avec l’Intersyndical, à savoir, le paiement de la moitié des 50% restant en mars 2013 avec rappel des mois de janvier et de février, le paiement des 25% restants du reliquat des engagements en 2014 sont salutaires. Et le bras de fer que l’Intersyndical veut entreprendre avec l’Etat, pour le paiement des 50% restant des arriérés de la bonification, pourrait se solder par un échec comme celui entrepris par les enseignants au cours de l’année 1982 à 1983 pour les indemnités de logement. Ainsi, il apparaît essentiel pour le Grac, d’accepter les acquis proposés par le Gouvernement et de poursuivre dans le même temps les négociations.
S.M

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires