Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L’intelligent d`Abidjan N° 2752 du 2/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Avant les quarts de finale / Des supporters nigérians : « Les Ivoiriens dormiront à 17 heures »
Publié le samedi 2 fevrier 2013  |  L’intelligent d`Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Côte d’Ivoire sera opposée au Nigeria demain dimanche pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2013 à Rustenburg. Avant la confrontation, la communauté nigériane vivant en Côte d’Ivoire se mobilise pour la victoire de leur équipe. A Koumassi, tout comme à Gonzaqueville, dans la commune de Port-Bouët, tous croient en la victoire des coéquipiers de Victor Moses. Pour Good Aidi, résidant du quartier Remblais à Koumassi, le trophée de la 29e édition de la Can ira à Lagos, capitale du Nigeria. «Les supers Aigles prendront ce trophée en Afrique du Sud. Avec cette nouvelle génération, il n’y a pas de doute. Nous croyons en cette équipe qui monte en puissance au fil des rencontres. Face à la Côte d’Ivoire, il n’y pas de doute pour nous. Le Nigeria battra la meilleure équipe d’Afrique», dira-t-il. Et d’ajouter : «les Ivoiriens dormiront ce dimanche à 17 h. Trois buts à un, c’est mon pronostic pour cette rencontre». Emmanuel Amu, qui reconnaît que les Super Egales ont eu une entame timide, se dit confiant pour cette rencontre de titans. «Le Nigeria a commencé timidement, mais face à la Côte d’Ivoire, je crois qu’ils vont sortir le grand jeu», a-t-il relevé. A Gonzaqueville, où vit une forte communauté nigériane, surtout Yoruba, la mobilisation est de mise pour pousser les Super Eagles à la victoire. «Le match est gagné d’avance. En 2008, la Côte d’Ivoire nous avait battu en phase de poules (1-0). Nous allons prendre notre revanche ce dimanche. Le temps de la Côte d’Ivoire est passé. En 2012, la Côte d’Ivoire est passée à côté de sa chance, maintenant, il s’agit du Nigeria qui signe son retour. Les Ivoiriens dormiront très vite ce dimanche et les maquis seront fermés», croit-il. Et d’ironiser : «nous serons-là pour vous consoler». Pour Félix Akindelé, le renouvellement de l’équipe est une force pour le Nigeria. «Nous avons une nouvelle équipe, avec un nouvel état d’esprit. Ceci est une force pour nous. Ce dimanche, vous verrez une grande équipe du Nigeria et un grand Obi Mickel qui retrouvera son ancien coéquipier Didier Drogba», soutient-il. Même si la sérénité est de mise, un sentiment de doute plane tout même. Et c’est Aaron Emmanuel, coach d’un centre de formation qui le relève. «Ce n’est pas la grande équipe du Nigeria que nous avons vue lors des phases de poules. Cela fait quatre mois qu’ils sont ensemble. Cette équipe est inexpérimentée», note-t-il. Toutefois, il garde espoir pour cette rencontre. «Le Nigeria ne peut pas gâter son nom. Nous allons gagner cette rencontre, malgré nos débuts difficiles. Nous allons faire mieux que la Zambie, c'est-à-dire les battre lors du temps réglementaire», martèle-t-il.
K.Ange

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires