Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Côte d`Ivoire : le mur de méfiance entre le pouvoir et l`oppositions`est "fissuré"
Publié le samedi 2 fevrier 2013  |  Xinhua




 Vos outils




La plate-forme Agir pour la paix et la nation (APN), coalition de quatre partis de l' opposition a indiqué vendredi à Abidjan que le mur de méfiance qui se dressait entre le Pouvoir et l'Opposition s'est "fissuré".

"Il y avait une grande méfiance au départ mais au fur et à mesure nous avons commencé à nous rencontrer et à nous parler", a indiqué Danièle Boni Claverie, présidente de l'APN, au cours d'un entretien avec la presse.

Pour celle-ci, il convient que les actions et les concertations se poursuivent pour que la réconciliation nationale soit une réalité.

"Il faut oeuvrer à rassembler tous les enfants du pays et permettre qu'ils apportent leur pierre à l'édifice", a souligné Danièle Boni Claverie.

La responsable de ce groupe de partis de l'opposition a par ailleurs fait état de divergences qui ont amené l'ANP à s'abstenir de participer aux prochaines élections locales.

"Nous souhaitons de la part du gouvernement des gestes décisifs pour de nouvelles vagues de libérations de détenus politiques et pour le dégel des avoirs", a-t-elle noté.

La réconciliation nationale constitue l'un des défis majeurs à relever pour une normalisation du pays après la crise post- électorale aiguë qui a secoué le pays cinq mois durant.

A plusieurs occasions, les autorités ont réitéré leur volonté de tendre la main à l'opposition pour apporter leur contribution à l'oeuvre de reconstruction du pays.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires