Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L`Inter N° 4401 du 4/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Défécation à l`air libre : Un programme initié pour engager la riposte ; 4000 villages visés
Publié le lundi 4 fevrier 2013  |  L`Inter


Activités
© Ministères par Christian Koffi
Activités gouvernementales: les ministres Aké Atchimon, Konaté et Sanogo parrainent la signature de convention entre Carlson Rezidor et Koira Hotel Investissement pour la construction d`un nouveau réceptif hôtelier
Samedi 16 juin 2012. Abidjan. Hôtel Pullman, au Plateau. Signature de convention de prêt et de contrat de gestion pour la construction d`un nouveau réceptif hôtelier, entre Carlson Rezidor et Koira Hotel Investissement, en présence des ministres Aké Atchimon (tourisme), Sidiki Konaté (PME) et Sanogo Mamadou (Construction)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La défécation à l’air libre est une réalité dans de nombreuses communautés rurales. Ses conséquences sont lourdes, surtout pour la santé des enfants, car elle favorise la propagation de nombreuses maladies : diarrhées, dénutrition, retards de croissance… La Côte d'Ivoire a initié depuis 2009, un programme de latinisation dénommé ''assainissement total piloté par la communauté'' (ATPC) pour le changement de comportement des populations, en vue d'engager la riposte. Le ministre de la Construction, du logement, de l'assainissement et de l'urbanisme, Sanogo Mamadou a procédé au lancement de la phase de 2013-2015, le samedi 2 février 2013, au Plateau, après le succès de l'étape de 2009-2012. Le ministre a déclaré que ce programme intervient dans le cadre de la mise en œuvre du point 7 des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). La Côte d'Ivoire s'est fixé un challenge d'amener 4000 villages à abandonner cette mauvaise habitude qui nuit à la santé des populations, d'ici 2015. Le ministre estime que pour y arriver, il faudra à la Côte d'Ivoire des hommes biens formés, pour relayer la volonté du gouvernement de voir les populations vivres dans un cadre de vie sain jusque dans les villages. Sanogo Mamadou a rappelé qu'à cet effet, Kamarl Kar, initiateur de la technologie ATPC a séjourné la semaine dernière à Yamoussoukro, où il a formé 50 formateurs. MM. Kamarl, Daniel Spalthoff de l'UNICEF et le ministre ont encouragé tous les partenaires à s'engager dans ce partenariat mondial visant à assurer une plus grande digité humaine, une santé améliorée et des vies plus longues aux populations.

Marcelle AKA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires