Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2819 du 5/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Formation des journalistes : l’Université de l’Atlantique annule les dettes de l’Unjci
Publié le mardi 5 fevrier 2013  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Alliou Mané, président de l’Université de l’Atlantique (Ua), a pris la résolution d’annuler la dette de l’Union des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci), qui s’élevait à un montant de 72 millions de Fcfa. Cette bonne nouvelle, il l’a annoncé le samedi 2 février 2013, au cours d’une rencontre d’échange avec le bureau exécutif de l’Union. La rencontre qui a eu lieu au sein de l’Université de l’Atlantique, a permis aux deux parties de plancher sur les perspectives en matière de collaboration. Retraçant les sillons de cette entrevue, le Pr Alliou Mané a rappelé que depuis plus de 10 ans son Université a formé plus d’une centaine de journalistes. Qui malheureusement ont du mal à exploiter le potentiel acquis au cours de la formation. Il a par ailleurs, déploré le fait que le manque de moyens financier constitue pour la plus part une entrave à leur épanouissement intellectuel. Le président de l’Université de l’Atlantique, a de ce fait décidé l’annulation intégrale de la dette de l’Unjci. mieux il a promis,de délivrer la totalité des diplômes des journalistes ayant bénéficié d’une formation dans la dite université sous la coupole de l’Union.

Car dit-il l’Unjci et l’Université de l’Atlantique sont liés par un contrat moral, des relations d’amitié fraternelle. «Il n’y a aucun pays au monde qui a la stabilité si la presse ne travail pas. Or pour travailler les journalistes ont besoin d’un outil qui est le diplôme. Je vous remettrai en main propre au cours d’une cérémonie, les diplômes des journalistes ayant bénéficié d’une formation depuis 2001 jusqu’à ce jour», a-t-il indiqué. Abondant dans le même sens, Cissé M’Baye, Vice-président de ladite Université, a souligné que cette décision devrait être considérée comme un geste de solidarité agissante envers l’Unjci afin de lui permettre d’exécuter les différents points de son programme. Ces propos ont rencontré l’adhésion de Moussa Traoré président de l’Unjci. Dans son intervention, il a souhaité que la collaboration entre les deux parties s’appuie désormais sur des textes afin de dégager la responsabilité de chacun. Moussa Traoré a en outre confié que plusieurs journalistes se manifestent déjà afin de bénéficier d’une formation pour la nouvelle session.

Marlène Sih Kah

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires