Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 275 du 6/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

La liste des 6 nouveaux députés élus
Publié le mercredi 6 fevrier 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

1- Circonscription N° 091 : Fakobly, Guezon, Koua, Semien et Tieny-Seably, communes et sous-préfectures : M. MEAMBLY TIE : 3 449 voix soit 57,81 % - Indépendant
2- Circonscription N° 135 : Bonon et Zaguiéta, communes et sous-préfectures : M. Kouadio Kouassi Denis avec : 5 927 voix soit 67,81 %, Indépendant
3- Circonscription N° 086 : Bangolo, Gohouo-Zagna, Kahin-Zarabaon et Zou, communes et sous-préfectures : M. Sah Tietemomon Evariste avec 3 479 voix soit 38,87 % - Indépendant
4- Circonscription N° 125 : Chiépo, Didoko, Nebo et Ogoudou, communes et sous-préfectures, Divo, sous-préfecture : M. Kédi Zabé avec 2 280 voix soit 33,70 %, candidat PDCI-RDA
5- Circonscription N° 042 : Koumassi, communes : M. Innocent Claude avec 5 991 voix soit 52,66 %, PDCI
6- Circonscription N° 102 : Boguédia, Issia, et Tapéguia, communes et sous-préfectures : Issiaka Koné avec 4755 voix soit 50,09 %, Indépendant


Le conseil constitutionnel donne un délai de 5 jours francs pour toute réclamation

Aux termes des dispositions de l’article 101 du Code électoral, le Conseil Constitutionnel donne 5 jours francs à tout électeur pour contester les résultats provisoires annoncés hier, par la CEI.

Ce jour, mardi 05 février 2013, la Commission Electorale Indépendante vient de proclamer les résultats des élections législatives partielles du 03 février 2013. Aux termes des dispositions de l’article 101 du Code électoral «le droit de contester une élection, dans une circonscription électorale, appartient à tout électeur, tout candidat, toute liste de candidats ou au parti ou groupement politique ayant parrainé ladite candidature, dans un délai de cinq jours francs, à compter de la date de proclamation des résultats». Pour préserver les droits des citoyens, autant que pour respecter la loi, le Conseil constitutionnel apporte les précisions suivantes:
- Le délai de cinq jours francs commence à courir le mercredi 06 février 2013, à zéro heure;
- Ce délai expire le dimanche 10 février 2013, à minuit.
Le Conseil constitutionnel reste ouvert tous les jours pendant cette Période de 8 heures à minuit.

Pour le Conseil constitutionnel
Le Président
Prof. Francis Wodié
Fait à Abidjan,
le 05 février 2013

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires