Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Medias/Bouaké: La presse formée sur la gestion de l’information en période électorale
Publié le mercredi 6 fevrier 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bouaké - Les journalistes et correspondants de presse exerçant à Bouaké ont été formés mardi sur le traitement et la gestion équitable de l’information, au cours d’un séminaire tenu en présence de l’attaché de presse de l’ambassade des Etats-Unis, Travis J. Murphy, et du préfet de la région de Gbèkè, Konin Aka.

Initié par l’ambassade des Etats-Unis en Côte d'Ivoire, en collaboration avec la Commission électorale indépendante (CEI), le séminaire portant sur le thème ‘’Gestion de l’information en période électorale’’, a rassemblé une vingtaine de journalistes la presse écrite et audiovisuelle en poste à Bouaké.

L’objectif est d’outiller les journalistes à l’approche des prochaines élections municipales et régionales, à assurer une couverture médiatique équitable et équilibrée des élections municipales et régionales. Selon les organisateurs, il s’agit également de rappeler aux journalistes la grande responsabilité qui est la leur pour gérer l’information dans le sens de l’apaisement.

Les participants ont été édifiés sur le reportage en période électorale et sur le rôle des médias dans l’éducation civique de la population, par le chargé de l’information a l’ambassade, Téko Folli.

Le troisième sous-thème sur le processus électoral et les dispositions légales et réglementaires relatives au traitement de l’information en période électorale a été prononcé par le président régional de la CEI, Moussa Sangaré. Il a présenté l’organisation de la CEI, le nouveau code électoral et les droits des électeurs, indiquant attendre beaucoup des journalistes dans leur rôle de sensibilisation et de surveillants des scrutins pour un meilleur déroulement du vote dans la région de Gbèkè.

A l’ouverture des travaux, l’attaché de presse de l’Ambassade, Travis J. Murphy a insisté sur la responsabilité de la presse. ’’Une presse libre est la pierre angulaire de la démocratie‘’, a-t-il résumé.

Le préfet de la région de Gbèkè, Konin Aka, tout en soulignant la volonté manifeste du gouvernement de voir émerger une presse libre, a souhaité qu’après la crise qu’a connue la Côte d’Ivoire, les professionnels des médias prennent conscience des enjeux pour ne plus tomber dans les erreurs du passé.

Aussi, a-t-il exhorté les journalistes à un traitement équilibré et équitable de l’information, dans le strict respect de l’éthique et la déontologie de leur métier de sorte à contribuer à la paix et à la stabilité des institutions.

(AIP)
nam/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires