Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Sale temps pour les pro-Gbagbo au Ghana’’, affiche la presse ivoirienne
Publié le mercredi 6 fevrier 2013  |  APA


Sortie
© Abidjan.net par Emma
Sortie de crise: les accords politiques de Ouagadougou mis à rude épreuve
Photo d`archives. Vendeur de journaux à la criée, dans les rues d`Abidjan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’actualité ivoirienne est dominée ce mercredi par l’arrestation au Ghana du Commandant Jean Noël Abehi et Jean Yves Dibopieu, puis leur extradition dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, qualifiée par les quotidiens de ‘’sale temps pour les pro-Gbagbo au Ghana’’.

‘'Après Charles Blé Goudé, Dibopieu et le Commandant Jean Noël Abehi extradés hier'', écrit Fraternité Matin, le journal pro-gouvernemental qui souligne un ‘'sale temps pour les pro-Gbagbo au Ghana''.

Pour le Patriote, quotidien très proche du pouvoir, le bourreau des sept femmes d'Abobo et ‘'Monsieur à chacun son petit français'' ont été extradés à Abidjan hier.

Dans le même registre, Soir Info croit savoir où Charles Blé Goudé est gardé ainsi que la Force chargée de le protéger.

‘'Le Commandant Abéhi arrêté et extradé'', ajoute ce quotidien.

Quand à l'Inter, il relève que le Commandant Abéhi a été piégé au Ghana. Le confrère s'interroge également si c'est le ‘'début de la fin d'exil pour les pro-Gbagbo''.

‘'Après Blé Goudé le 17 janvier, Abéhi arrêté enfin et extradé'', titre le Nouveau Réveil précisant que ‘'Dibopieu (ex-secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire, FESCI) rejoint son mentor Blé Goudé''.

Le Temps, journal proche de l'ancien régime de Laurent Gbagbo dénonce pour sa part avec véhémence un ‘'enlèvement'' du ‘'Commandant Abéhi et de Dibopieu'' au Ghana, malgré ‘'l'appel à la réconciliation''.

‘'L'étau se resserre autour des exilés pro-Gbagbo'', observe l'Intelligent d'Abidjan, quand Nord Sud Quotidien il constate que ‘'Abéhi et Dibopieu arrivent amaigris à Abidjan''.

‘'Accra livre les exilés à Ouattara'', note le Nouveau Courrier qui annonce que Damana Pickass (l'un des représentants du clan Gbagbo à la Commission électorale indépendante au moment des élections de novembre 2010 et ayant déchiré les résultats des élections'' est dans le ‘'viseur'' d'Hamed Bakayoko, le ministre d'Etat en charge de l'intérieur et de la sécurité.

‘'Qui a livré Abéhi ?'', s'interroge Abidjan 24 alors que LG Infos présente dans ses colonnes le film de l'arrestation de cet ex pion essentiel de l'appareil sécuritaire du régime de Laurent Gbagbo. Jean Yves Dibopieu, un ex cadre des jeunes patriotes, farouches partisans de Laurent Gbagbo a été également arrêté et extradé à Abidjan.

La publication des résultats des élections législatives partielles de dimanche dernier a en outre retenu l'attention des quotidiens ivoiriens dans leur livraison de ce jour.

‘'Les législatives partielles font éclater la vérité'', affiche Notre Voie, ajoutant que ‘'RDR et PDCI mordent la poussière''.

Revenant sur les statistiques, ce journal note que le parti présidentiel, le RDR n'a obtenu aucun siège sur les six en jeu.

En revanche, le PDCI, le grand allié du RDR, a réussi à prendre deux sièges. Au total, se sont les candidats indépendants qui ont brillé en remportant quatre sièges.

LS/of/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires