Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Côte d’Ivoire : Le parti au pouvoir dit prendre "acte" de sa "défaite" aux législatives partielles
Publié le mercredi 6 fevrier 2013  |  APA


Rassemblement
© Abidjan.net par DR
Rassemblement des républicains - Le ministre Joël N`Guessan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

APA- Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir) a déclaré avoir pris ‘’acte’’ de sa ‘’défaite’’ lors des élections législatives partielles de dimanche dernier, indique un communiqué de son porte parole principal, Joël N’guessan transmis mardi soir à APA.

‘'Notre parti, le RDR n'a pas obtenu de sièges aux élections législatives partielles. Sur les 6 localités en jeu, les électeurs n'ont pas jugé nécessaire de porter leurs choix sur les candidats qui portaient les couleurs du RDR'' explique M. N'guessan.

Pour lui, le taux de participation à ces élections prouve que les militants du parti présidentiel ne se sont pas massivement déplacés comme ils en ont l'habitude et comme ils l'ont démontré lors des scrutins précédents.

‘'Tout en prenant acte de notre défaite, qui est du reste d'ailleurs salutaire pour nous en vue des futures batailles électorales, nous voudrions dire à nos militants que nous les avons compris'', a-t-il ajouté.

‘' Ils nous ont donné un signal fort dont la direction de notre parti saura en tenir compte'', a insisté Joël N'guessan, promettant que ‘'tout sera mis en œuvre dans les prochains jours pour corriger ce qui mérite d'être corrigé en vue de rassurer nos militants sur les critères de désignation de nos candidats aux futures élections locales pour nous garantir le succès''.

Le RDR se doit de gagner ces futures élections locales pour permettre au président Alassane Ouattara de poursuivre la réalisation du programme pour lequel les ivoiriens l'ont élu, conclu le texte.

Les candidats indépendants ont ‘'raflé'' quatre des six sièges en compétition lors des élections législatives partielles du 3 février dernier, selon les résultats publiés mardi soir par la Commission électorale indépendante (CEI).

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), grand allié du RDR au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), a remporté deux de ces sièges. Il s'agit du siège de Divo au Sud du pays et de celui de Koumassi, commune située au Sud d'Abidjan.

La CEI a enregistré 25 candidats pour ces élections législatives partielles dans les six circonscriptions électorales qui comptent 280 692 électeurs.

Il s'agit de Koumassi (Abidjan), Divo (Sud Ouest), Issia (Centre Ouest) et Bangolo (Ouest) où les députés titulaires sont décédés.

Des élections législatives partielles ont également lieu à Facobly (Ouest) et Bonon (Centre Ouest) où les scrutins du 11 décembre 2012 et du 26 février 2012, ont été émaillés de violence, empêchant la CEI de proclamer les résultats dans ces circonscriptions.


LS/of/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires