Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Arrestation des pro-Gbagbo, la Côte d’Ivoire salue la ‘’bonne coopération’’ avec le Ghana
Publié le mercredi 6 fevrier 2013  |  APA


Activités
© Abidjan.net par Atapointe
Activités gouvernementales: le nouveau gouvernement a tenu son premier Conseil des ministres.
Jeudi 22 novembre 2012. Abidjan. Palais présidentiel. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara préside le premier Conseil des ministres du gouvernement du Premier ministre Daniel Kablan Duncan.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a salué mercredi la ‘’bonne coopération’’ avec le Ghana qui permet d’arrêter et d’extrader les partisans de l’ancien régime de Laurent Gbagbo qui se sont exilés dans ce pays voisin après la violente crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011qui a fait plus de 3000 morts.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse à l’issue d’un conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné a estimé que le nombre des pro-Gbagbo arrêtés n’est pas important.

‘’Le nombre n’est pas important. Ce qui est important, c’est le principe. Le principe c’est que tous ceux qui vont s’en prendre aux intérêts de la Côte d’Ivoire, qui vont s’en prendre à la sûreté de l’Etat, des ivoiriens, vont être poursuivis, ils vont être traqués’’, a-t-il avertit.

‘’Nous avons des pays amis et ces pays nous aideront dans la traque de ces personnes’’, a poursuivi M. Koné, par ailleurs ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la communication.

‘’C’est le lieu de saluer et le Chef de l’Etat l’a déjà dit, la bonne coopération qu’il y a entre le Ghana et sur ces questions’’, a encore ajouté le porte-parole du gouvernement.

Pour lui,’’ il s’agit aujourd’hui pour les uns et les autres de rentrer dans les rangs’’.

‘’Il y a des principes démocratiques, Il y a des élections qui ont lieu en Côte d’Ivoire. Quand on veut exercer une responsabilité politique, on rentre dans ce principe’’, a conclu Bruno Nabagné Koné.

Le gouvernement ivoirien a confirmé mardi soir l’arrestation au Ghana du Commandant Jean Noël Abehi et son extradition à Abidjan.

Selon un communiqué du ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko au cours d’une opération conjointe entre la police ghanéenne et ivoirienne, plusieurs pro-Gbagbo dont le Commandant Jean Noël Abéhi ont été arrêtés le lundi 4 février au Ghana.

‘’Le Commandant Jean Noël Abéhi est actuellement détenu en Côte d’Ivoire dans le cadre des procédures judiciaires ouvertes contre lui’’, ajoute la même source sans d’autres détails.

Jean Yves Dibopieu, un ex cadre de la jeunesse patriotique, farouche partisan de Laurent Gbagbo a été également arrêté et extradé à Abidjan.

Le Commandant Abéhi, l’un des piliers de l’appareil sécuritaire du régime de Laurent Gbagbo est présenté comme ‘’une menace constante’’ pour la sureté nationale de la Côte d’Ivoire.

Ces arrestations font suite à celle de Charles Blé Goudé, ex ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo intervenue le 17 janvier à Téma au Ghana et extradé le lendemain à Abidjan.

M. Blé Goudé, surnommé le ‘’général de la rue’’, inculpé notamment de ‘’crime de guerre’’ et placé en résidence ‘’protégée’’, a été déjà entendu deux fois par le juge d’instruction.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires