Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Le cargo à l’origine de l’intoxication à Abidjan en 2006 bientôt démoli (ONG)
Publié le jeudi 7 fevrier 2013  |  AFP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

PARIS - Le cargo à l'origine du déversement de résidus toxiques à Abidjan à l'été 2006, qui avait causé la mort de 17 personnes selon la justice ivoirienne, "va être démoli dans les semaines qui viennent en Chine", a indiqué jeudi l'association Robin des Bois.

Le navire, baptisé à l'époque le Probo Koala, a depuis changé de nom à plusieurs reprises, rapporte l'ONG de protection de l'environnement, qui souligne la nécessité de "précautions sanitaires" lors de cette opération de démolition.

Le déversement de résidus toxiques du cargo Probo Koala à Abidjan, en août 2006, avait causé la mort de 17 personnes et près de 100.000 intoxications, selon la justice ivoirienne. La multinationale de courtage pétrolier et transport maritime Trafigura, affréteur du bâtiment, a toujours nié la responsabilité de son navire.

Dans un rapport publié en septembre 2012, Amnesty International et Greenpeace avaient indiqué que, dans un premier temps, les déchets, générés par le lavage à la soude caustique de gros volumes de pétrole non raffiné, avaient été acheminés aux Pays-Bas, à Amsterdam.


Mais Trafigura, estimant que le tarif de traitement demandé était trop élevé, avait décidé de les expédier à Abidjan, sans opération pour éliminer leur dangerosité, selon les deux ONG.

En décembre 2011, la cour d'appel d'Amsterdam avait, en appel, condamné à une amende d'un million d'euros Trafigura à la suite de son escale néerlandaise, estimant que l'affréteur avait "manqué à son obligation de révéler le caractère dangereux des déchets" et avait "exporté illégalement les déchets vers la Côte d'Ivoire".

Cantonné aux eaux asiatiques ces dernières années, selon Robin des Bois, le cargo "vient d'arriver au chantier de démolition de Taizhou, sur le Yangtsé" où il va être démoli dans "les semaines qui viennent".

alu/pjl/sd

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires