Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3965 du 9/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Affaire Hamed Bakayoko ‘‘change tout le personnel de maison’’ /Le Ministre de l’Intérieur à ‘‘La Lettre du Continent’’ : “Arrêtez de faire du faux”
Publié le samedi 9 fevrier 2013  |  Le Patriote


Reconciliation
© Abidjan.net par Atapointe
Reconciliation nationale : Hamed Bakayoko échange avec le COJEP
31 Janvier 2013. Abidjan Plateau. Le ministre d`Etat, ministre de l`Interieur Hamed Bakayoko a échangé avec une délégation du Congrés de Jeunes Patriotes (COJEP) de Charles Blé Goudé


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Il fallait mettre le Holà ! Hamed Bakayoko a donc décidé d’écrire à ‘‘La Lettre du Continent’’. Dans sa dernière parution du 6 février dernier, le confidentiel dans sa rubrique ‘‘la case à devinettes’’ a écrit ceci : « Dispositif de précaution à Abidjan. Pourquoi le ministre ivoirien de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, s'est-il employé à changer tout le personnel de sa résidence d'Abidjan après le 17 janvier ?». Vérifiée par nos sources, cette information s’est avérée infondée. C’est donc sans surprise que nous avons pris connaissance d’un droit de réponse du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité au rédacteur en chef de ‘‘La Lettre du Continent’’ en date du 8 février. Quasiment une première pour ce journaliste de carrière, qui passé en politique, s’était toujours gardé d’une telle procédure à l’égard de ses anciens confrères. « Jusqu’à ce jour, je n’ai jamais utilisé cette possibilité, et n’ai jamais répondu à aucun de vos articles, ni d’autres publications d’ailleurs, notamment en raison de mes liens avec le monde de la presse, dont je suis issu, et avec lequel j’ai toujours entretenu d’excellentes relations, mais également parce que ces pseudos informations ne portaient pas à conséquence », souligne le ministre d’Etat. Mais cette fois, il a estimé l’information d’une « gravité » qui méritait qu’il y apporte un démenti. « Cette soi-disant information, dont mon « personnel » a pris connaissance, a créé un mouvement de panique et l’a conduit à s’interroger sur son avenir, alors que dans la réalité, je n’ai changé personne et n’ai nullement l’intention de le faire », s’insurge Hamed Bakayoko. Son mécontentement est à la mesure du fait qu’il estime que le confidentiel est à sa énième désinformation à son sujet. « La plupart des «scoops» me concernant, diffusés dans votre publication, sont totalement faux, rappelle-t-il à ‘‘La Lettre du Continent’’. En règle générale, cela n’ayant aucune incidence sur mon environnement, je me garde bien d’intervenir, mais tel n’est pas le cas aujourd’hui. Bien souvent, vous m’annoncez en Espagne, alors que je suis à Paris, où au Maroc, quand je suis à Abidjan ». Un vrai ras-le-bol qui lui fait dire au bimensuel de mieux traiter l’information en ce qui le concerne notamment. « Je vous saurais gré, à l’avenir, de bien vouloir vérifier sérieusement les informations de vos sources avant de les publier. Vous y gagnerez en crédibilité », écrit-il en guise de conclusion. Selon un proche, il est vrai que Hamed Bakayoko a toujours été de par sa personnalité de toujours et ses fonctions d’aujourd’hui un bon client pour la presse, mais que cela ne signifie guère qu’il doit devenir un client facile à qui l’on peut tout vendre. Une chose est en tout cas certaine, le ministre d’Etat n’a pas changé de personnel de maison.
KIGBAFORY Inza

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires