Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Après les législatives partielles : Panique au Rdr à Anyama
Publié le lundi 11 fevrier 2013  |  LG Infos




 Vos outils




La sérénité n’est pas de mise en ce moment au Rassemblement des républicains (Rdr) depuis la proclamation des résultats des élections législatives partielles. Rappelons que, le parti d’Alassane Ouattara a mordu la poussière lors de ces dernières élections législatives partielles, ce qui n’a pas manqué de mettre à nu son impopularité. Car, sur 6 sièges à pouvoir, le Rassemblement des républicains n’a remporté le moindre siège. Un résultat qui n’a pas manqué de susciter des interrogations. Le parti de Alassane Ouattara pour les régionales et municipales à venir s’interroge sur sa véritable côte de popularité et le crédit qu’il a auprès de l’électorat. Comment un parti au pouvoir qui a remporté les élections générales et législatives à grand score, peut-il être malmené ainsi ? La question reste entière. Depuis lors, l’espoir du parti de la rue Lepic de damer encore le pion à ses adversaires pour les élections prochaines s’est amenuisé. La certitude a fait place à la crainte. C’est pourquoi, hier dimanche 10 février 2012, les militants rdr d’Anyama se sont rassemblés à leur siège pour réfléchir sur la stratégie à adopter pour vaincre. Comment faire gagner le rdr aux élections locales à venir ? Etait le point inscrit à l’ordre du jour de cette assemblée générale extraordinaire. Dès l’entame de la rencontre, le secrétaire départemental adjoint et député de la circonscription Siaka Ouattara n’a pas caché ses inquiétudes « il faut qu’on réfléchisse bien avant qu’il ne soit trop tard. Quand un serpent t’a mordu que tu vois un ver de terre tu fais attention. Ce n’est pas le Rdr qui a fait gagner Alasane Ouattara. C’est le Rhdp » a-t-il ouvertement affirmé avant d’ajouter «Nous devons aller en Rhdp . Les élections législatives partielles furent pour nous un test. A quelque chose malheur est bon. Allons vers nos frères des autres partis ... pour gagner sereinement sinon nous ne sommes pas à l’abri de surprise…» a dit Siaka Ouattara. S’exprimant à son tour, Seydou Diabaté, a pointé du doigt Youssouf Soumahoro, secrétaire départemental par intérim du Rdr quant à la responsabilité de la débâcle du Rdr. Qu’il accuse d’opérer des choix de candidats sans consulter la base et parfois en tenant seulement compte de petits intérêts mesquins. Bien d’autres cadres du parti présents ont aussi exprimé leurs inquiétudes.

Naffissatou Kaboré (Correspondance particulière)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires