Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2824 du 11/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Education Nationale / DrenII, iep Cocody II : Les écoles cotisent pour l’installation de l’inspecteur
Publié le lundi 11 fevrier 2013  |  Le Temps




 Vos outils




Les instituteurs de la circonscription de Cocody II, ont le sommeil troublé depuis l’irruption de l’inspecteur Dembélé Ousmane, dans leur univers scolaire. Affecté en février 2012, à l’inspection de l’enseignement primaire de Cocody II, pour y remplacer Mme Ouraga Eugénie, les enseignants éprouvent de réelles difficultés pour exercer convenablement leur métier. Dès sa prise de fonction, racontent les enseignants relevant de sa circonscription, chaque directrice d’une école maternelle relevant de sa compétence, doit débourser la somme de vingt (20) mille Fcfa pour l’installation de l’inspecteur. Pis, à la fin de l’année 2012, cet inspecteur a demandé que, pour la rentrée prochaine, c'est-à-dire l’année académique 2012 / 2013, les mêmes directrices des écoles maternelles déboursent une somme allant de 45 000 F cfa, 70.000 F cfa et 100.000 Fcfa, selon les effectifs de chaque école. Cette exigence a été accomplie par les pauvres directrices à la fin du mois d’octobre 2012. Ainsi donc, la bagatelle d’un million cent soixante mille (1.160.000) Fcfa, a été empoché par l’inspecteur Dembélé Ousmane pour son installation. Actuellement, chaque directrice d’une école maternelle doit payer 20.000 Fcfa, pour le document Apc que monsieur l’inspecteur a pris le soin de tout simplement relier. Tout se passe comme si les 17 écoles maternelles et leurs directrices, représentent pour M. l’inspecteur une vache à lait dont les pratiques sont décriées par l’ensemble des instituteurs de sa circonscription. Dans la même veine, l’inspecteur Dembélé Ousmane exige de chaque école de Cocody II, le paiement d’un montant de 16.000 Fcfa, pour l’achat d’un ordinateur. Alors que, selon les enseignants, Mme le ministre de l’Education nationale, Kandia Kamissoko Camara, a distribué des ordinateurs aux Iep. Faut-il le noter, la cérémonie de distribution des ordinateurs s’est déroulée en décembre 2012, à l’Iep de la cité des arts à la maternelle Cocody-Sud. A cela vient s’ajouter, la somme de 10.000 Fcfa que chaque école primaire doit payer, pour une moto. Toutes les écoles ont affirmées avoir déjà payé la somme demandée par l’inspecteur.

Jean-Baptiste Essis

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires