Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2760 du 12/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Roberto Campisi, Chargé d’affaires de la Nonciature ivoirienne: ‘‘Ce sera une joie si son successeur vient d’Afrique noire’’
Publié le mardi 12 fevrier 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




A la suite de la démission du Pape Benoît XVI, la Nonciature en Côte d’Ivoire a donné une conférence de presse hier lundi 11 février 2013 afin de donner les raisons aux fidèles catholiques ivoiriens. C’est le père Roberto Campisi, chargé d’affaires de la Nonciature qui a échangé avec la presse. Le père Campisi a souligné que le Pape a annoncé ce jour aux cardinaux, sa démission comme Souverain Pontife. « Cet acte qu’il a posé, en pleine liberté, est en raison de sa santé et de l’avancement de son âge », a-t-il indiqué. Le prêtre a affirmé qu’à partir du 28 février, le siège de Rome et le siège de Saint Pierre seront vacant et son successeur, dès cet instant, sera élu par le Conclave. Concernant cette élection, il a souligné que la probabilité qu’un Pape d’Afrique noire soit élu était réelle.

« Ce sera une joie qu’on ait un Pape noire. Et je serai aussi heureux qu’il y ait un Pape de toute autre nationalité, car ce qui compte c’est qu’au delà de toutes les pensées, le choix du Pape est une chose hautement spirituelle », indique-t-il. C’est la 7ème démission du genre dans l’histoire. La dernière en date fut celle du Pape Grégoire XII en 1415. La démission d’un Pape même si c’est un évènement hors du commun est contenu dans les textes du Vatican. En son article 10 chp 332 a prévu ce cas d’espèce. Le Vatican n’étant pas fermé à toute modernité, M. Campisi a souligné qu’il appartenait au Collège électoral de faire des reformes en prenant en compte l’âge du Pape à choisir. Concernant l’avenir de Benoît XVI qui a pris fonction en 2005, le Chargé d’affaires de la Nonciature a affirmé qu’il gardera toujours son titre de Benoît XVI (il ne redevient pas Cardinal Rustinger). Simplement qu’il quittera les appartements du Pape au Vatican le 28 février prochain.

O.Guédé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires