Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Maintien de la paix : L’ONU réexamine la situation en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 12 fevrier 2013  |  AIP


Audiences
© Primature par DR
Audiences du premier ministre : le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan a reçu le Sous-secrétaire général des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Edmond Mulet
Lundi 11 février 2013. Abidjan. Plateau. Primature.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - Les Nations Unies procèdent depuis lundi, à un réexamen de la situation en Côte d’Ivoire, pour redéfinir les priorités afin d’ajuster les fonctions de la mission de l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire (Onuci).

"Nous allons présenter un rapport au conseil de sécurité qui va déterminer ou modifier la composante de la mission, et préparer peut-être des capacités plus spécifiques et plus techniques", a confié à la presse lundi, le sous-secrétaire général des Nations Unies, chargé du maintien de la paix, Edmond Mulet, à sa sortie d’audience avec le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Selon, M. Mulet, le conseil de sécurité de l’Onu l’a mandaté pour évaluer la situation de paix et de stabilité politique de la Côte d’Ivoire en produisant un rapport spécial qui va émettre des recommandations notamment sur "la structure et le rôle futur de l’Onuci". Ainsi pour permettre aux Nations Unies de définir de nouveaux termes d’appui et de soutien au processus de consolidation de la paix en Côte d’Ivoire. Car, même s’il y a "des avancées diplomatiques, politiques et aussi au niveau de la stabilité et de la sécurité, il y a encore des défis, des choses à prévoir", a souligné l’émissaire onusien.

Dans la résolution 2062 des Nations Unies, le conseil de sécurité a instruit le Secrétaire Général, de procéder à une évaluation de la situation en Côte d’Ivoire, assortie d’un rapport qui précise notamment "les progrès réalisés sur la voie de la stabilité à long terme, les éventuelles modifications de la structure et des effectifs de l’Onuci" et "les moyens de renforcement des mécanismes de coopération entre l’Onuci et la mission des Nations Unies au Libéria (Minul)", indique t- on.

Au cours de cette mission d’évaluation qui se poursuit jusqu’à vendredi, le collaborateur de Ban Ki Moon, et sa délégation composée d’experts techniques civils et militaires auront des rencontres avec de nombreux acteurs nationaux et internationaux, ainsi que des visites de terrain, comme à l’ouest du pays, signale t- on.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires