Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2285 du 13/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Atteinte à la sûreté de l’Etat : Une attaque déjouée hier à la Maca
Publié le mercredi 13 fevrier 2013  |  Nord-Sud


Les
© Ministères par PRISCA
Les ministres de la justice et de la défense auprès du Président de République visitent la Maca après la dernière évasion
Lundi 09 juillet 2012. Abidjan. Les ministres de la justice et de la défense auprès du Président de République Mato Loma cissé et Koffi Koffi paul visitent la Maca après la dernière évasion.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’atmosphère était tendue hier à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan(Maca). Des militaires lourdement armés y étaient positionnés pour parer à une éventuelle attaque.

Dispositif de guerre ce mardi soir à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). 19 heures, des véhicules 4X4 équipés de mitrailleurs 12/7 sont planqués autour de la prison. Certains éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) en casques lourds et gilets pare-balle sont positionnés avec des lance-roquettes. D’autres ont des kalachnikovs et des Fusils mitrailleurs (Fm). Tous les accès du pénitencier sont bouclés. Les soldats sont très nerveux. Le dispositif est dirigé par deux officiers. Ce sont  les lieutenants Aboudramani Issa Dezalor et Konaté Souleymane. Leurs consignes sont fermes. Toute personne suspecte doit être interpellée. Un détachement de l’escadron de gendarmerie d’Abobo est aussi sur les lieux. Selon les informations recueillies sur place, depuis 9 heures du matin, une alerte d’attaque a été donnée. Les renseignements ont été reçus par les ministères de l’Intérieur et de la Défense. Ils annoncent l’arrivée d’assaillants à bord de deux véhicules de type 4X4 et de couleur treillis. Leurs occupants sont en communication avec des détenus pro-Gbagbo, précisément les commandants Kipré Yagba, ex-directeur de cabinet du général Bruno Dogbo Blé,ancien patron de la Garde républicaine, Judicaël Atoh, anciennement en poste au premier Bataillon d’infanterie d’Akouedo, Alphonse Douaty, Laurent Akoun , Ehivet Simon Pierre (frère cadet de Simone Gbagbo), et certains officiers subalternes et sous-officiers arrêtés dans les attaques d’Azito, d’Agban et d’Agboville. Dès l’arrivée des véhicules, des militaires et mercenaires détenus devaient donner l’assaut en lançant des grenades offensives qu’ils cachent dans leurs cellules avec la complicité de certains gardes pénitentiaires. Ensuite, les arrivants lourdement armés devaient faire sauter le portail principal de la Maca, extraire les prisonniers pour les mettre à l’abri. Objectif final: libérer tous les détenus des bâtiments, distribuer des armes et attaquer les zones sensibles d’Abidjan.

C est au cours d’une réunion tenue samedi à l’intérieur de la prison que ce projet d’attaque a été finalisé. Y ont pris part des personnes extérieures ayant profité des visites autorisées de ce jour. Mais, une fuite est vite partie du conclave et l’information a été remontée jusqu’aux plus hautes autorités. Le coup a été confirmé par l’attitude de certains détenus qui, hier matin, avaient déjà fait leurs bagages et même ont annoncé la ‘’bonne nouvelle’’ à quelques co-détenus.

Ce mercredi à 3 heures du matin, une fouille générale était prévue dans les cellules pour retrouver les grenades et les armes dissimulées dans la prison.

Bahi K.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires