Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3968 du 13/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

Financement des investissements et relance de l’économie ivoirienne : Comment le Trésor public compte mobiliser 760 milliards de Fcfa
Publié le mercredi 13 fevrier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Trésor veut jouer son rôle de grenier de l’Etat de Côte d’Ivoire. Toute chose qui permettra de faciliter le financement des investissements et la relance de l’économie ivoirienne. Cette année, il s’agira pour la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique de mobiliser plus de 760 milliards de Fcfa. Face aux défis qui attendent la Côte d’Ivoire, pour 2013, la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique s’est engagée à jouer sa partition en mobilisant le montant susmentionné. Objectif : Financer des investissements du gouvernement, estimés à 7,5% du PIB contre 5,3% en 2012. Aussi cette régie va-t-elle renforcer ses actions sur les marchés monétaires et financiers. Autre chantier, et non des moindres, la poursuite de l’identification des recettes non fiscales au sein des ministères sectoriels en vue d’inscrire leur perception dans un cadre légal et réglementaire. A cela s’ajoute l’élaboration d’une stratégie de rationalisation des paiements des dépenses publiques et la régularisation des arriérés vis-à-vis des banques, assurances et établissements financiers en privilégiant les instruments du marché. Mais avant d’y arriver, le Trésor n’entend pas se dérober pour le paiement de la dette intérieure. Cette régie va donc s’arc-bouter sur les résultats de l’audit et veiller à la non-accumulation de nouveaux arriérés intérieurs. En réglant en 90 jours, les factures des fournisseurs et agents de l’Etat. La Direction générale du Trésor et de la Comptabilité pourra donc compter sur la ministre auprès du Premier ministre chargée de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba, qui a demandé à cette régie financière de mettre l’accent sur la transparence, la célérité et la bonne gouvernance. Autorisant même récemment, le décaissement de plus de 35,6 milliards de Fcfa au profit des fournisseurs et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire. Pour rappel, en 2011, les ressources mobilisées sur les marchés monétaire et financier relatifs aux emprunts obligataires se sont élevés à 160,2 milliards F CFA, pour un montant indicatif de 100 milliards. L’année 2011 a également enregistré la restructuration de l’encours des Bons du Trésor échus, d’un montant de 607,4 milliards F CFA, tombés en arriérés du fait de la crise post-électorale. En 2012, les ressources mobilisées sur le marché des capitaux se sont élevées à 400 milliards F CFA sur un objectif de 575 milliards FCFA. Pour l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE, le Trésor n’est pas resté inactif. Cette régie financière selon son Directeur général, Adama Koné, a ‘‘œuvré à la restructuration de la dette extérieure avec l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE, ayant entraîné l’annulation de 4 090 milliards F CFA de dette sur un encours de 6 000 milliards F CFA’’. Cette année, le Trésor veut être un acteur incontournable du financement des investissements et de l’économie ivoirienne et le Directeur général de cette régie financière, Adama Koné, entend mettre les bouchées doubles pour y parvenir.

JEA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires