Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Santé

Le premier centre d’hémodialyse de Bouaké inauguré
Publié le vendredi 15 fevrier 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bouaké -Les malades atteints d’insuffisances rénales vivant à Bouaké pourront désormais se faire soigner sur place, grâce à la fondation Kalou qui a fait don d’un centre d’hémodialyse couplé d’une antenne de service d’aides médicales d’urgence (SAMU) à Bouaké.
La cérémonie d’inauguration du centre d’hémodialyse a eu lieu jeudi, en présence de la ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Raymonde Goudou-Coffie. Elle a salué l’action de la fondation Kalou qui rapproche ainsi les infrastructures sanitaires auprès des populations.
Cette première antene d’hémodialyse installé à l’intérieur de la Côte d’Ivoire est équipée de 20 ordinateurs et 16 000 dialyseurs, 14 générateurs, devant permettre de dialyser à plein régime, 30 malades par jour et même au délà, et s’occupera également des cas d'insuffisance rénale aigüe, a confié Dr Jacques Cissoko, directeur général du SAMU à Bouaké.

Pour la présidente de la fondation Kalou, Mme Constance Kalou, le choix de Bouaké vise à faciliter l’accès à la dialyse à toutes les populations du centre et du nord du pays.

En Côte d’Ivoire, il existe trois centres hémodialyse, tous à Abidjan. Avec l’inauguration de celui de Bouaké, la capacité de prise en charge des malades atteints d’insuffisance rénale passe de 32 à 46 générateurs dans les centres publics du territoire national.

(AIP)
nam/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires