Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2764 du 18/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Débâcle des Eléphants à la Can 2013 / Alain Lobognon à Sidy Diallo : ‘‘Notre football doit être revisé si nous voulons gagner des trophées’’
Publié le lundi 18 fevrier 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Les
© Abidjan.net par DR
Les vœux du Ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs
Photo: Alain Michel Lobognon


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Dans une déclaration postée sur son compte facebook, le ministre Alain Lobognon en charge du département des Sports et Loisirs en Côte d’Ivoire, annonce une importante réunion avec les dirigeants de la Fif ce lundi 18 février 2013. Mais avant, il a donné ses sentiments sur la débâcle des Eléphants à la Can 2013, en Afrique du Sud.

«Depuis Nice où je présentais le dossier de candidature de la Côte d'Ivoire aux Jeux de la Francophonie de 2017, j'appelais à n'accuser ni les joueurs, ni l'entraîneur, ni la FIF après l'échec à la CAN 2013, d'Afrique du Sud. Pour moi, cette énième déception après l'embellie de Dakar en 1992, doit interpeller l'ensemble des amateurs du football en Côte d'Ivoire parce que le gâchis est énorme», fait remarquer d’emblée le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Lobognon. Mesurant l’énorme déception des Ivoiriens après l’échec des Eléphants à la Can 2013, en Afrique du Sud, il dira ceci : «Inutile de faire ici, une énumération des raisons. Chaque Ivoirien que je considère comme un déçu des Éléphants possède une liste non exhaustive. Passons donc et mettons le cap sur l'avenir. Demain où malgré les déceptions et les mauvais résultats enregistrés tant par nos équipes nationales que par nos clubs en compétitions africaines, le football ne doit pas mourir. Regardons l'avenir avec objectivité. Que faut-il pour regagner la confiance des supporters déçus? Que faut-il pour gagner enfin des trophées? Que faut-il pour que les Ivoiriens aient enfin le sourire au football? Ma position peut surprendre plus d'un.

Mais en tant que supporter des éléphants, j'ai pour habitude de dire que nous pouvons perdre quand il s'agit du football. C'est d'ailleurs ce qui fait le charme du football. Douleurs et émotions». Pour le ministre, il faut penser à l’avenir en opérant un changement majeur au niveau de la gestion du cuir en Côte d’Ivoire. «En tant que ministre chargé des Sports, je ne cache pas mes avis. Notre football doit être révisé si nous voulons gagner des trophées. Notre football doit cesser d'être identifié à la seule équipe nationale de football. Notre championnat national doit se mettre à niveau pour freiner l'exode des athlètes qui, dans un environnement national assaini où chaque acteur a un rôle à jouer.

Notre direction nationale doit jouer sa partition auprès de l'encadrement technique des Éléphants et non être contrainte à commenter des matches sur des radios de proximité au moment où jouent nos équipes nationales et nos clubs», dénonce-t-il. Et pour un nouveau départ, il annonce un rendez-vous décisif : «Lundi 18 février 2013, à la demande du gouvernement, nous parlerons avec l'instance fédérale du football national pour définir ensemble la liste des actions et moyens à mettre en œuvre pour sauver le football ivoirien. Les Ivoiriens ont trop pleuré. Aucune malédiction ne peut empêcher une équipe pétrie de talents à gagner. Nous aborderons tous les sujets. Pour la première fois en Côte d'Ivoire, le ministre se déplacera au siège du football. Mettons fin aux faux sentiments pour avancer et faire gagner notre football», annonce Alain Lobognon.

Annoncia Sehoué

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires