Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2830 du 18/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Afrique

Trafic d’êtres humains / En partance pour Dubaï : 9 jeunes «étudiantes» ivoiriennes arrêtées à Accra
Publié le lundi 18 fevrier 2013  |  Le Temps




 Vos outils




La ministre de la Solidarité, de la Famille de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Oulotto a animé une conférence de presse le vendredi 15 février 2013 à son cabinet au Plateau pour lancer les festivités de la célébration de la journée internationale de la femme prévue le 8 mars prochain. A l’occasion Anne Oulotto a annoncé que 9 jeunes fille, victimes de la traite d’êtres humains ont été sauvées de justesse. «Il s’agit de 9 jeunes filles ivoiriennes qui ont été interceptées à l’aéroport international de Kotoka d’Accra (Ghana). Ces filles viennent des villes de Côte d’Ivoire dont Daloa et Anyama, en partance pour Dubaï. Nous avons leur identité. Je ne dirai pas leurs noms parce que nous devons les protéger. Ceci s’est fait depuis le 9 février 2013. Elles étaient accompagnées par trois (3) suspects, eux-mêmes ivoiriens. On a leur identité. Comme ils sont suspects, ils ont donc été interpellés. Et après investigation, après avoir déclarer à la police d’Accra qu’ils envoyaient ces jeunes filles à Dubaï pour qu’elles aillent faire des études. Et bien, pour des filles qui vont faire des études, quand on parle avec elles, on les regarde, on s’interroge. En fin de compte, il s’est trouvé que c’est une action qui s’inscrivait dans le cadre de la traite des personnes. Consciemment ou inconsciemment, elles se sont vues accompagnées à Dubaï pour autre choses. Or, en général quand on parle de traite des personnes, ils prennent ces jeunes filles pour se rendre dans ces localités pour être utilisées comme esclaves sexuelles. Je ne parle pas de prostituées, mais d’esclavage sexuel», a fait savoir le ministre. Les organisateurs du voyage et leurs «étudiantes» ont été ramenés au pays le vendredi 15 février 2013.
POY

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires