Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2765 du 19/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Necrologie

Deuil / Cérémonie du 7e jour de dame Siragbè Koné : Solidarité sans faille autour de Dosso Villard
Publié le mardi 19 fevrier 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




«C’est dans le malheur qu’on reconnaît ses vrais amis », c’est un adage. Et pour Dosso Villard au-delà des amis, il n’est pas exagéré de dire que des personnes liontaines étaient à ses côtés pour lui apporter réconfort moral et lui dire qu’il a encore de bonnes raisons de croire en la vie. L’homme, en effet, est frappé depuis le mardi 12 février 2013, par un bouleversant deuil. Son épouse Siragbè Koné a quitté le monde des vivants ce jour-là après avoir accouché d’un petit garçon. Siragbè est partie laissant derrière elle son nouveau-né et un Dosso Villard, le secrétaire général de la rédaction de l’IA, inconsolable et sans repère perdant même tous ses sens à la tombée de la nouvelle. Dimanche, c’était la cérémonie du 7e jour pour dame Siragbè, conformément à la tradition musulmane. Un jour où Dosso Villard réalise qu’il n’est pas seul au monde et qu’il peut encore compter sur la communauté des hommes. Il a retrouvé un second souffle avec tout le beau monde qui a déferlé sur la place des funérailles au quartier Banco II de Yopougon. La haute direction de l’Intelligent d’Abidjan qui a fait sienne la douleur de Dosso était là avec la rédaction au grand complet. Elle a pris part aux temps forts de la cérémonie : lecture de coran, bénédictions et présentation de dons sous la conduite des Imams Sanogo Ibrahim d’Adjamé-quartier Latin et Bamba Dramane de la petite mosquée de Banco II. Entre temps se suivent différentes délégations et personnalités. A commencer par celles de la présidence de la République, coachée par la charitable Masséré Touré du service communication et comprenant Issa Bamba. Le ministère de l’Intérieur n’était pas en reste. Tout comme les directeurs généraux du Port (Hien Sié) et de la Sicogi (Camara Loukimane). A ceux-ci, s’ajoutent les parents de Mankono, le président du Conseil général, Me Fofana Youssouf en tête, des amis personnels de Dosso Villard comme l’opérateur économique libanais Mohamed Sahidi, l’ancien maire d’Anyama Amidou Sylla, le PDG de 3A Assurances, Dam Sarr et Nouhoun Diallo de la famille Abdoulaye Diallo. L’ancien maire et candidat à la mairie de Yopougon Doukouré Moustapha s’est également associé à cet élan de solidarité comme l’ont fait d’autres confrères dont Habiba Dembélé de RTI 1. Hier, a eu lieu le baptême du nouveau-né. L’Imam qui a officié la cérémonie de baptême du nouveau-né, lui a donné le nom de Moussa. Selon l’imam l’histoire de ce nouveau-né ressemble à celle de Moïse telle relatée par le Coran et la bible.

SD

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires