Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2832 du 20/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Procès à La Haye : Gbagbo fait craquer le serveur de la Cpi
Publié le mercredi 20 fevrier 2013  |  Le Temps


CPI
© AFP par DR
CPI : l’ex Président Laurent Gbagbo devant les juges
Mardi 19 février 2013. La Haye. L’ancien président ivoirien comparait à la Cour pénale internationale (CPI), pour crime contre l’humanité.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A peine commencée que l’audience de confirmation ou d’infirmation des charges retenues contre le Président Laurent Gbagbo, pose déjà des soucis aux informaticiens de la Cour pénale internationale (Cpi). En effet, à quelques minutes du début de l’audience, le monde entier s’est rué sur le serveur électronique mis à la disposition par la Cpi pour permettre de suivre la retransmission en direct. Il n’en fallait pas plus pour créer le crash électronique. C’est d’abord le son qui a été interrompu. Ensuite l’image. Puis, plus rien. La Cpi venait de faire les frais de la popularité du Président Laurent Gbagbo, à travers le monde entier. « Je n’ai plus de son », commente un internaute. « C’est un complot pour cacher la vérité que Opah (nom donné à Laurent Gbagbo par ses partisans : ‘’père’’) va dire », réplique un autre. « Ca les loupe on va faire exploser leur serveur là aujourd'hui » ; « Ils n’ont rien vu encore », revendiquent respectivement deux autres. « Ce lien-ci marche » « L'audience reprend. Serveur de secours », conseille A.D.B. un internaute averti. Sur le champ, beaucoup comme A.J, T. K. se sont déportés sur d’autres serveurs pour ne pas rater l’évènement historique. La popularité du Président Gbagbo vient encore une fois de plus de se mettre en évidence. Doit-on le garder en prison parce qu’il est « populaire » ? Réponse 28 février 2013.
S. Allard

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires