Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



LG Infos N° 368 du 20/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Sport

Football ivoirien : les révélations troublantes du ministre Lobognon
Publié le mercredi 20 fevrier 2013  |  LG Infos


le
© Abidjan.net par KG
le Ministre Alain Lobognon à la présidence de la FIF.
Abidjan, le 18 fevrier 201, Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs a rencontré au siège de la Fédération Ivoirienne de Football(FIF) M. Sidi Diallo, le président de ladite fédération.Au menu, le bilan des Elephants a la CAN 2013 en Afrique du sud


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Quelques heures seulement après son entretien avec le président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), Sidy Diallo, le ministre des Sports, Alain Lobognon, a rencontré, le lundi 18 février dernier, la presse sportive à son cabinet. Au cours des échanges, le premier responsable du sport en Côte d’Ivoire n’a pas manqué de faire des révélations troublantes sur la gestion du ballon rond dans notre pays. «Voici un pays où aucune proposition de candidature n’a été faite pour une Coupe d’Afrique, comme la Can des cadets. Or nous en avons besoin pour améliorer nos infrastructures et même le football des jeunes. En 1983, les cadets qui ont disputé le Mondial, se sont par la suite retrouvés en seniors des années plus tard pour remporter la Can 1992. Ce qui signifie qu’il faut travailler à la base», a suggéré le ministre Lobognon. Selon lui, les échecs de la sélection nationale aux phases finales de la Can se multiplient, d’autant plus que les dirigeants du football ne tirent pas les leçons des précédentes défaites. «Nous allons tout changer, tant au niveau du football que de tous les sports, car c’est notre sport dans son ensemble qui est tombé. J’ai déjà décidé de mettre un terme à la distribution de la parafiscalité et je ne vais pas en donner à la Fif. On va aller jusqu’au bout», a soutenu Lobognon, dont la sortie contrastait véritablement avec ses propos tenus le matin (ndlr, lundi matin), après la visite effectuée à la maison de verre à Treichville. Le ministre a ainsi annoncé qu’un ensemble de mesures devrait suivre dans les prochains jours afin de donner un nouvel élan au football en Côte d’Ivoire. Pour lui, il y a trop de disparités et de pratiques peu catholiques. «Je ne peux pas comprendre que l’équipe nationale se retrouve à la Can et que le Directeur technique national (Dtn) soit maintenu au pays», a révélé le premier responsable du sport en Côte d’Ivoire. Dans ses révélations, il a dénoncé le fait que depuis sa nomination, le Dtn n’ait pas reçu le moindre centime comme salaire. Un mauvais traitement administré aux techniciens locaux que le ministre ne souhaite pas tolérer, lorsqu’il revisite les enveloppes allouées à ces techniciens locaux par rapports aux expatriés. Selon le ministre, entre 1984 et 2013, les sélectionneurs étrangers ont perçu 3,4 milliards Fcfa contre 31,2 millions de Fcfa aux nationaux. «Il y a certains entraîneurs qui n’ont même pas encore reçu leurs primes des années passées. La prime de 300.000 Fcfa due à Martial Yéo après la Can 1992 n’a pas été réglée. Pas plus que celles de Gbonké Tia Martial (Can 2000) et Lama Bamba (Can 2002)», a déploré Lobognon.
Alexis Adélé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires