Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Afféry (Akoupé) : Des policiers en remplacement des militaires FRCI
Publié le mercredi 20 fevrier 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - Des policiers vont prendre le relais des éléments des soldats des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) positionnés à Afféry, dans le département d’Akoupé, suite aux affrontements de dimanche qui ont fait au moins un mort et plusieurs blessés, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, mercredi, au terme du conseil des ministres hebdomadaire tenu au palais présidentiel sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.
"Une unité va être incessamment affectée, qui prendra le relais des FRCI qui vont être cantonnées plus loin", a déclaré le ministre Bruno Koné, précisant que le chef de l’unité (un commissaire de police) a déjà reçu sa note d’affectation.
"Ses collaborateurs vont suivre", a-t-il ajouté.
La décision du gouvernement fait suite, rappelle-t-on, à de violents affrontements entre des jeunes de cette localité et des éléments des "FRCI" qui ont entraîné la mort d’un civil et trois blessés.
Si les journées de lundi et de mardi ont été des plus chaudes, le calme est revenu à Afféry grâce à la prompte intervention du gouvernement qui y a dépêché le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi (fils de la région), a assuré Nabagné Koné.
Le ministre de la Poste et des TIC, se référant notamment à ce énième incident, a invité l’ensemble des populations ivoiriennes à "éviter le plus possible" de "provoquer" les forces de l’ordre et de défense commises pour assurer leur sécurité.
Aux forces, il a aussi rappelé le devoir qu’elles ont de "se comporter de la meilleure façon", parce que représentant l’Etat, a ajouté le porte-parole du gouvernement ivoirien.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires