Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Questions du genre : Un atelier sur les spécificités du nord ouvert à Korhogo
Publié le mercredi 20 fevrier 2013  |  AIP




 Vos outils




Korhogo - L’implication de la femme rurale dans la vie économique, sociale et politique est au centre d’un atelier de consultation ouvert, mardi, à Korhogo.
L’objectif de cet atelier est de prendre en compte les spécificités du nord dans le document final du projet intitulé "Consultation sur le genre" initié par la Banque mondiale en Côte d’Ivoire.
Lors de ce troisième atelier organisé dans la capitale de la région du Poro, après Abidjan et Bouaké, les leaders communautaires que sont les responsables d’ONG, d’associations et de groupements coopératifs féminins ont analysé les entraves spécifiques à l’épanouissement de la femmes de la zone de savanes, avant de proposer des réponses à leurs attentes.
"Cet atelier vient à point nommé", a indiqué le 3e adjoint au maire de Korhogo, Koné Lacina, qui a souhaité que ce projet favorise une évolution de la mentalité sur le rôle de la femme dans la société nouvelle, pour permettre à celle de la région du Poro de s’épanouir.
Bénéficiant du soutien de quelques hommes, les participantes ont échangé autour de quatre thèmes, à savoir "Tradition, modernité, choc culturel: les repères de la femme africaine" ; "Espace public, espace politique, espace social: le leadership de la femme africaine" ; "Espace économique: le pari de l’autonomisation de la femme entrepreneur" ; "Violence contre la femme: à quand la triomphe du droit?".
"Il faut que l’image de la femme soit revalorisée", estime le préfet de région, préfet du département de Korhogo, Daouda Ouattara, exhortant les femmes à être plus actives.
Le projet "Consultation sur le genre" vise à atteindre une plus grande implication des femmes dans la vie économique, sociale et politique du pays.
"La flamme que vous avez rallumée en nous ne va pas rester vaine", a indiqué la porte-parole des participantes, Mme Soro Valérie, qui a remercié la Banque mondiale d’avoir pensé à les associer à ces consultations.
"On espère que cet atelier va marquer le démarrage de pas mal de réalisations pour le leadership des femmes", a-t-elle ajouté.
La consultante du projet, Agnès Kraidy, et le responsable de communication de la Banque mondiale, Taleb Ould Sid’Ahmed, se sont réjouis de l’intérêt accordé par les participants à l’atelier. Ils les ont remerciées pour leur brillante participation.
Après Korhogo, d’autres villes de l’intérieur seront visitées dans le cadre des consultations régionales, en vue de prendre en compte les spécificités de toutes les régions du pays.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires