Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Conseil national de sécurité : 20.000 ex combattants seront réintégrer, cette année
Publié le jeudi 21 fevrier 2013  |  Le Democrate


Insécurité
© Abidjan.net par Prisca
Insécurité à l`ouest : Le gouvernement offre du matériel aux troupes sur le terrains
Le lundi 09 juillet 2012 à l`Etat Major, le ministre Paul Koffi Koffi a fait une rémise de matériel roulant au Chef d’État Major.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le gouvernement a entamé l’opération de démantèlement des barrages des chasseurs traditionnels ‘’Dozos’’, qui se substituent souvent à la police et à la gendarmerie dans certaines localités du pays et dont les agissements sont parfois décriés par les populations, a annoncé mardi le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi. ‘’La guerre est terminée. L’Etat de droit doit reprendre ses droits’’, a déclaré le ministre à la faveur d’une opération de démantèlement des barrages ‘’Dozos’’ sur l’axe Abidjan-San Pédro, le week-end dernier. Selon lui, le temps où le gouvernement tolérait la présence de ces chasseurs, notamment au corridor et autres barrages, est révolu avec la ‘’normalisation’’ qu’enregistre le pays. ‘’Nous avons pris des dispositions pour lutter contre le racket et les tracasseries routières’’, a-t-il ajouté. Dans un Etat de droit, a soutenu le ministre, la sécurisation est l’affaire des forces régulières. Le désarmement, la démobilisation et de la réintégration des ex-combattants demeure une équation difficile à résoudre par les autorités ivoiriennes. Après quelques années de ‘’tâtonnement’’, avec la dizaine de structures exerçant dans le secteur, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara vient de mettre en place une Autorité chargée du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration des ex-combattants. Le Conseil national de la sécurité dont dépend cette Autorité a récemment annoncé que quelques 20 000 ex-combattants seront réintégrés cette année.

Afp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires