Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1021 du 21/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Mugef-ci / Désignation des dirigeants : La plateforme syndicale dénonce le mode opératoire
Publié le jeudi 21 fevrier 2013  |  Le Mandat




 Vos outils




La plateforme des organisations syndicales pour la sauvegarde de la mugef-ci s’oppose à la main mise de l’Etat dans la gestion de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire. Dans une déclaration lue par Zadi Gnagna, hier mercredi 20 février, la plateforme a rendu public les décisions suivantes. Il s’agit du rejet du mode opératoire adopté par le gouvernement en Conseil des ministres, le mercredi 13 février dernier ; de la rétrocession pure simple de la Mutuelle aux organisations syndicales ; de l’appel aux fonctionnaires et agents de l’Etat à ne point s’associer à ces pseudo-élections parce que les nouveaux statuts imposés et le mode de représentation ne sont connus d’aucun mutualiste, ni d’aucune organisation représentant ceux-ci ainsi que de l’appel de l’ensemble des organisations syndicales, centrales, fédérations, collectifs, intersyndicales et associations de fonctionnaires à se mobiliser pour faire barrage à l’imposture.’’ Pour la plateforme, le prétexte de division brandi par l’Etat n’a plus droit de cité. La preuve, Félix Kra et Zadi Gnagna, diamétralement opposés sous l’ère Holland N’Da, regardent dorénavant dans la même direction. Avec l’onction du doyen Sessegnon Zadi de la Force ouvrière, qui a marqué tout son étonnement face à cette décision des gouvernants. Selon Gnagna Zadi, ‘‘toutes ces manœuvres sont le fait de l’actuel Comité de gestion, qui informe mal la classe dirigeante en vue de s’approprier la Mugef-ci, propriété des fonctionnaires et non de l’Etat de Côte d’Ivoire’’. Pour montrer leur volonté à préserver cet outil de solidarité, Zadi Gnagna a annoncé une concertation des syndicats de fonctionnaires pour mettre en place une stratégie, en vue de se dresser contre cette imposture. Mais déjà, la plateforme soutient que le Bureau international du travail a été saisi, dans le dessein de ne pas gruger les fonctionnaires ivoiriens. Les prochains jours promettent.

F .TAKY

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires