Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2767 du 21/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Police nationale / Paralysés après blessure en service commandé : Des policiers reçoivent des fauteuils roulants
Publié le jeudi 21 fevrier 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Cérémonie
© Abidjan.net par Prisca
Cérémonie de remise de don : Brindou M’Bia offre du matériel roulant aux policiers handicapés
Mercredi 20 février 2013. Abidjan, Plateau. Le Directeur général de la Police a fait don de fauteuils roulant à ces agents qui ont été victimes d`accident de travail.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

En présence du directeur général de la Police nationale, l’inspecteur général Bredou M’Bia, cinq agents invalides de la Police nationale ont reçu des fauteuils roulants. La cérémonie s’est déroulée mercredi dans une salle de la sûreté nationale au Plateau. Cinq agents, handicapés à vie suite à des blessures alors qu’ils étaient en service commandé. Ce sont l’adjudant-chef Dogbo Eloi blessé en 2009, l’adjudant-chef Assalé Assalé blessé en 2004 dans un accident de la voie publique, l’adjudant Kouadio Kouakou Jean-Baptiste blessé par balle en 1993, le sergent chef Koffi Kouakou Williams blessé par balle en 2003 et le sergent Foua Bi Joël François blessé par balle en 2002. ‘’Des bandits, un accident, vous ont volé une partie de votre intégrité physique, vous exposant ainsi, vous et vos familles, à une certaine précarité sociale. Tous, aujourd’hui, vous êtes retirés, parfois loin de vos services, d’autres fois loin de la société et ce, malgré vous. (…) laissez-moi vous dire que la Police ne saurait oublier ses vaillants éléments, c’est pourquoi vous bénéficiez désormais de la compassion et de la présence de vos autorités à vos côtés’’, a dit le commissaire Boatenin, sous-directeur de l’assistance sociale. Le directeur général de la police a, pour sa part, soutenu que ses hommes ne seraient jamais des laissés-pour-compte. ‘’Bien que diminués, ces fonctionnaires peuvent encore servir à d’autres emplois si on leur en donne l’occasion’’, a-t-il dit promettant d’y œuvrer. Il est revenu au sergent Foua Bi de dire merci à la hiérarchie de la Police nationale au nom des récipiendaires.

SD

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires