Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3975 du 21/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Elections législatives partielles à Bonon et Facobly : Tout s’est bien déroulé, selon Bert Koenders
Publié le jeudi 21 fevrier 2013  |  Le Patriote


Audiences
© Présidence par DR
Audiences du chef de l`Etat : le patron de l`Onuci, Bert Koenders chez le Président Alassane Ouattara
Mercredi 4 juillet 2012. Abidjan. Palais présidentiel, au Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara reçoit le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en Côte d`Ivoire, M. Bert Koenders


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

D’une manière générale, du 26 janvier au 1er février 2013, à Bonon et Facobly, les candidats ont pu battre campagne et sensibiliser leurs électeurs dans un climat sécuritaire satisfaisant. Les rapports de mission fournis par l’un de mes adjoints ainsi que par mes collaborateurs déployés à Bonon et Facobly ont indiqué que le scrutin s’est déroulé dans un environnement calme. C’est la conclusion à laquelle est parvenue Bert Koenders, hier dans le cadre de la certification desdites élections. « Il ressort de l’examen, l’analyse et la tabulation des résultats des PV, que les résultats tels que proclamés par la Commission électorale indépendante et confirmés par le Conseil constitutionnel, sont conformes à la volonté populaire exprimée dans les urnes à l’issue d’un processus transparent », a-t-il fait savoir. Et le représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies de conclure : « compte tenue de ce qui précède, je certifie solennellement que toutes les conditions nécessaires à la tenue d’élections ouvertes, libres, justes et transparentes sont réunies à toutes les étapes des élections législatives dans ces deux circonscriptions électorales, bouclant ainsi le cycle de la certification des élections de sortie de crise en Côte d’Ivoire ». Le fonctionnaire onusien n’a pas manqué de faire quelques observations pour les élections à venir. Ainsi, a-t-il souhaité que la CEI soit mieux adaptée au nouveau contexte de consolidation de la paix et de la normalisation institutionnelle. Il a aussi souhaité que la liste électorale soit actualisée et soit conforme aux critères standards d’inclusivité et d’exhaustivité. « Cela suppose des révisions, au moment approprié, en vue de satisfaire le critère d’inclusion au regard de la population totale et de l’évolution démographique », a souligné M. Koenders. Il a invité aussi les partis politiques à s’inscrire dans une dynamique de paix, de cohésion sociale et de réconciliation nationale pour influencer positivement l’opinion publique quant aux intérêts communs du peuple ivoirien.

Thiery Latt

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires