Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3975 du 21/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Police nationale : Des policiers handicapés reçoivent des fauteuils roulants
Publié le jeudi 21 fevrier 2013  |  Le Patriote


Cérémonie
© Abidjan.net par Prisca
Cérémonie de remise de don : Brindou M’Bia offre du matériel roulant aux policiers handicapés
Mercredi 20 février 2013. Abidjan, Plateau. Le Directeur général de la Police a fait don de fauteuils roulant à ces agents qui ont été victimes d`accident de travail.


 Vos outils




Un geste de compassion en faveur «des frères d’armes». La Police nationale a témoigné hier, sa solidarité en faveur des policiers handicapés. Ils ont reçu des fauteuils roulants des mains du directeur général de la police, le général Brindou M’Bia. A la direction générale de la police, au Plateau, cinq policiers à motricité réduite ont reçu ces fauteuils roulants. Il s’agit du sergent Foua Bi Joël Françis, blessé par balle alors en service en 2002, le sergent chef Koffi Kouakou Williams, blessé par balle pendant qu’il était en service en 2003, l’adjudant Kouadio Koudou Jean Baptiste, blessé par balle lors d’un service commandé en 1993, l’adjudant chef Assalé Assalé, blessé en 2004 dans un accident de la voie publique alors qu’il était en service et l’adjudant chef Nadjé Dogbo Eloi, blessé en 2009. Hospitalisé depuis le 13 février dernier à l’hôpital de la Police nationale suite à un AVC, l’adjudant chef Nadjé Dogbo Eloi était représenté par sa femme. C’est la première fois que la Police nationale, a souligné le général Brindou M’Bia, manifeste de la solidarité à l’endroit de certains de ses membres handicapés, du fait de leur travail. Un acte à saluer, d’autant plus que ces policiers handicapés se croyaient abandonnés dans ces moments de douleurs et de doute. «Ces agents ont été victimes d’accidents qui ont vite fait de ruiner leurs espoirs et ambitions de construire une carrière prometteuse. L’importance de cette cérémonie vise à dire à nos collaborateurs que jamais, ils ne seront des laissés-pour-compte», a-t-il promis. Brindou M’Bia s’est engagé à œuvrer à la redynamisation de la commission de la reforme de la Police nationale afin que celle-ci joue pleinement son rôle dans l’amélioration des conditions de vie et de travail des policiers. Au nom des bénéficiaires, le sergent Foua Bi Joël a exprimé sa gratitude à la hiérarchie pour ce geste de solidarité. «Nous ne sommes pas malades. Nous sommes juste des souffrants. C’est pourquoi, nous continuons de servir notre corps», a-t-il déclaré. Ces policiers sont toujours en poste.

DM

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires