Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Bert Koenders préconise l’actualisation de la liste électorale ivoirienne
Publié le jeudi 21 fevrier 2013  |  Agence de Presse Africaine


Le
© AFP
Le représentant spécial du secrétaire général de l`ONU en terre ivoirienne, Bert Koenders a animé une conférence de presse
Bert Koenders


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Bert Koenders a préconisé mercredi à Abidjan, l’actualisation de la liste électorale ivoirienne, afin qu’elle soit ‘’conforme’’ aux critères standards ‘’d’inclusivité et d’exhaustivité’’.


‘’Quoique cette liste électorale soit fiable, elle devra être actualisée et se conformer aux critères standards d’inclusivité et d’exhaustivité’’, a déclaré le diplomate onusien au cours d’une conférence de presse.

Cela suppose, a-t-il précisé, des révisions, au moment approprié, en vue de satisfaire le critère d’inclusion au regard de la population totale et de l’évolution démographique.

Dès lors, a-t-il poursuivi, il faut adopter dès que les circonstances le permettent, les mesures législatives, réglementaires nécessaires à sa mise à jour.

Abordant la question du découpage électoral, M. Koenders a estimé qu’il devrait ‘’obéir à des critères transparents connus d’avance et compris non seulement par les acteurs politiques mais également par les électeurs, pour qu’il soit effectué dans le cadre d’élections démocratiques, ouvertes et justes’’.

Il a ajouté qu’en raison des suspicions qu’éveille presque systématiquement tout nouveau découpage chez les différentes parties concernées, il est souhaitable de ‘’définir au moment approprié, les règles et la structure qui en sera responsable’’.

M. Koenders a également souligné que les paramètres précis sur les différents aspects liés au découpage électoral doivent être adoptés, en consultation avec les acteurs politiques.

‘’Ces paramètres doivent reposer sur des bases objectives, consensuelles et obéir aux normes de transparence et d’équité’’, a-t-il estimé.

Au sujet des manifestations pacifiques de militants de partis politiques, M. Koenders a réitéré ‘’le respect de la liberté d’expression, de mouvement, de manifestation et de réunion’’ qui, a-t-il souligné, doivent être garantis à travers la mise en place d’un mécanisme transparent et consensuel de sécurisation.

Il a appelé les partis politiques ‘’à jouer un rôle constructif et responsable vis-à-vis de leur militants et candidats nominés par les partis afin de concourir à un environnement électoral apaisé et au processus de réconciliation nationale et à s’inscrire résolument dans une dynamique de paix, de cohésion sociale et de réconciliation nationale pour influencer positivement l’opinion publique quant aux intérêts communs du peuple ivoirien’’.

M. Koenders a également fait cas de promouvoir activement la transparence et le financement des partis politiques et renforcer la démocratie interne des partis politiques.


LS/of/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires