Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4350 du 22/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment


Région

Soubré / Paul Koffi Koffi : «Les dozos sont dans l’illégalité»
Publié le jeudi 21 fevrier 2013  |  Notre Voie


Insécurité
© Abidjan.net par Prisca
Insécurité à l`ouest : Le gouvernement offre du matériel aux troupes sur le terrains
Le lundi 09 juillet 2012 à l`Etat Major, le ministre Paul Koffi Koffi a fait une rémise de matériel roulant au Chef d’État Major.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

“Je vais vous donner ma position sur les Dozos. Ceux qui sont chargés d’assurer la sécurité des populations ce sont les policiers et les gendarmes. Si vous allez chercher les Dozos et qu’ils commettent des dérapages, nous ne sommes pas responsables parce que les Dozos travaillent dans l’inégalité et ne sont pas des forces régulières” Ces propos sont de M. Paul Koffi KoffI, ministre délégué à la défense. Il les a tenus, le dimanche 17 février dernier, à la maison des jeunes de la ville de Soubré, lors de la séance d’échanges avec les populations. Pour lui, la crise poste électorale étant terminée, les chasseurs traditionnels doivent disparaitre. “Nous ne pouvons pas utiliser les Dozos, pour assurer notre sécurité. Il ne faut pas les encourager à faire le travail des gendarmes et des policiers. Je leur demande donc de retourner à leur travail”, a-t-il exigé. Il a expliqué que “Nous avons utilisé ces chasseurs parce que les gendarmes et les policiers avaient fuient. Aujourd‘hui que la guerre est finie, il faut qu’ils retournent d’où ils viennent. Ce n’est pas leur place ici. C’est pourquoi je vous demande de ne pas leur rendre des honneurs”. Sur la date de leur probable départ de la région, le ministre de la défense a répondu que “l’état de droit ne se négocie pas, il faut qu’on arrête ce débat. A un moment donné on a utilisé les Dozos, mais on ne peut pas faire leur apologie. C’est une confrérie on ne peut pas accepter ça que des gens circulent avec des armes qui sont dangereuses .On ne peut pas les contrôler. En 2013 qu’on encourage ça, c’est dommage. Les dozos ne sont pas meilleurs que les autres, je suis désolé”. Pour le ministre délégué, les populations doivent désormais s’adresser aux forces de l’ordre pour les questions sécurité”. On ne peut pas tolérer que des Dozos posent des barrages sur les routes et des drapeaux. Je ne peux pas encourager ça. Ils n’ont pas la maitrisent des armes. Ils ont été utiles mais ce n’est pas une raison pour qu’on laisse notre sécurité dans leur main”.
Concernant la question des domiciles et bâtiments administratifs encore occupés par les Frci le ministre délégué à la défense a rassuré les uns et les autres que les maisons seront restituées aux propriétaires. “Nous demandons à nos hommes de quitter les domiciles illégalement occupés car la crise est terminée”, a-t-il précisé. Il a en outre indiqué qu’un recensement de ces domiciles occupés sera fait, pour demander aux occupants illicites, de les vider. Au cours de cette rencontre, plusieurs préoccupations ont été posées par les populations. Notamment le désarment des Dozos et leur départ des routes, l’insécurité dans la villes, le racket sur les axes, le départ des Frci des domiciles encore occupés et le renforcement de la sécurité dans les quartiers de Soubré.

Dans son intervention, Paul Koffi Koffi a affirmé que des jeunes s’entrainent dans les forets de la région de la Nawa. Il a même annoncé pis ces derniers plantent également de la drogue. “Des jeunes se droguent dans les forets ou ils manipulent des armes , des caches d’armes ont été découvertes dans les forets , nous allons les déguerpir de ces forets car c’est ceux qui ne savent pas utiliser les armes qui les portent”, a-t-il fait remarquer. Apres quoi une rencontre a huis clos a eu lieu dans la même salle avec les différentes forces de l’ordre de la ville.

Robalé Symphorien

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires